Celanese : la pression monte d'un cran

Social

Partager

Après la grève de la faim à tour de rôle, c'est l'occupation des bureaux qui a été lancée hier matin par les salariés de l'usine Celanese de Pardies (Pyrénées-Atlantiques).

« Nous voulons pousser le groupe Celanese à annoncer que notre usine est à vendre alors qu'il s'en tient à la fermeture pure et simple », explique Pascal Diozède, délégué CGT. Depuis hier matin, cinq salariés occupent à tour de rôle le bureau de Juan Carlos Rodriguez, le directeur du site, ainsi que celui d'Elizabeth Lahorgue, en charge des ressources humaines.

C'est le 23 mars dernier que le groupe chimiste américain a annoncé son intention de cesser l'activité d'acide acétique que produit l'usine des Pyrénées-Atlantiques qui emploie 358 salariés. Un coup de massue pur le personnel du site. « Le groupe qui nous a dit et redit que le marché de l'acide acétique reculait dans le monde vient de doubler la capacité de production de son usine de Nanjing en Chine » lâche Pascal Diozède.

Vendredi prochain, les représentants syndicaux de la CG, CFDT et CGC, accompagnés de David Habib, le député-maire de Mourenx, rencontreront un conseiller de la ministre de l'Economie, de l'Industrie et de l'Emploi Christine Lagarde. Et le 19 mai, les salariés de l'usine feront le déplacement à Paris et manifesteront devant l'Assemblée Nationale. 183 places de train ont été réservées pour ce voyage. Des places payées par la communauté de communes de Lacq.

De notre correspondante en Aquitaine, Colette Goinère

L'édition 2008-2009 de « L'ATLAS DES USINES » est en vente. Ce hors-série annuel de « L'Usine Nouvelle » propose le classement de 3 785 sites de production de plus de 85 salariés implantés en France. Il est en vente à notre librairie. Pour le commander en ligne, cliquez ici.


Partager

NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS