Cédric O, un ancien de Safran au secrétariat d’État au Numérique

Le nouveau secrétaire d’État au Numérique Cédric O, qui remplace Mounir Mahjoubi, a passé trois ans chez l’industriel Safran, notamment poste de chargé de mission Usine du futur.

 

Partager
Cédric O, un ancien de Safran au secrétariat d’État au Numérique
Cédric O sur le stand Safran lors du Salon du Bourget 2015.

Le 31 mars, l’Élysée a annoncé les noms des trois nouveaux entrants au gouvernement. Sibeth Ndiaye remplace Benjamin Griveaux comme porte-parole, Amélie de Montchalin devient secrétaire d’État auprès aux Affaires européennes (à la place de Nathalie Loiseau) et Cédric O prend le siège de Mounir Mahjoubi au secrétariat d’État au Numérique.

Pionnier de l'usine du futur chez Safran

Ce diplômé de HEC a un passé industriel. Après différentes expériences politiques (dans le premier cercle de Dominique-Strauss Kahn), notamment dans les couloirs de l’Assemblée (comme assistant parlementaire de Pierre Moscovici), il a eu envie d’une première incursion dans le privé. Il arrive en septembre 2014 chez Safran Aircraft engines (l’ex-Snecma) comme chargé de mission "Usine du futur" auprès du directeur industriel. À cette période, le motoriste planche sur l’automatisation partielle de certaines tâches sur ses lignes de production

Puis Cédric O prend en mars 2016 la direction de l’usine de Gennevilliers (Seine-Saint-Denis) pour un rôle de chef de ligne au sein du Centre d’excellence industrielle dédiée aux aubes de turbines. Il y dirigera une vingtaine de personnes sur une ligne de montage dédiée à l’assemblage de pièces de moteur du Rafale.

Conseiller de Moscovici et Macron

L’homme connaissait bien les dossiers industriels puisqu’il avait auparavant occupé le poste de "conseiller en charge des restructurations industrielles et des relations avec les élus et les acteurs économiques" auprès de Pierre Moscovici entre mai 2012 et janvier 2014. Mais à cette époque, les sujets industriels étaient plutôt pilotés par le ministère du Redressement productif d’Arnaud Montebourg. Depuis l’élection d’Emmanuel Macron, il avait retrouvé un rôle de conseiller, mais à l’Élysée, en charge de l’économie numérique et des participations publiques. Au secrétariat d’État au numérique, il sera comme son prédécesseur rattaché à Bercy.

0 Commentaire

Cédric O, un ancien de Safran au secrétariat d’État au Numérique

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 10/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS