Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

Ce que l’on sait du procédé innovant de recyclage des batteries lithium-ion par Eramet, BASF et Suez

Myrtille Delamarche , , , ,

Publié le , mis à jour le 11/09/2019 À 18H06

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Les groupes Eramet, BASF et Suez ont annoncé le 11 septembre leur collaboration dans le projet ReLieVe de recyclage en boucle des batteries lithium-ion. Eramet lève un coin de voile sur les différentes étapes de ce procédé.

Ce que l’on sait du procédé innovant de recyclage des batteries lithium-ion par Eramet, BASF et Suez
Environ 50 000 tonnes de batteries devraient être recyclées en Europe d'ici 2027. Eramet, BASF et Suez comptent bien être prêts.
© Wikimédia Commons/CC.

Réunis au sein du projet ReLieVe, trois grands groupes européens – Eramet, BASF et Suez – ont décroché un financement européen de 3,1 millions d’euros (sur un total de 4,7 millions d'euros), à travers l’EIT Raw Materials, pour développer à grande échelle un procédé innovant de recyclage en boucle fermée (upcycling) des batteries lithium-ion.

Le projet, qui doit démarrer en janvier 2020 pour une durée de deux ans, recourra à l’expertise particulière de chacun des groupes : Suez assure la collecte et le démantèlement des batteries en fin de vie, Eramet développe le procédé de recyclage grâce à ses connaissances en extraction métallique (nickel, cobalt, manganèse et lithium), et BASF recomposera les matériaux actifs de nouvelles cathodes.

"Bien que ce programme de R&D ait démarré en 2012, nous avons préféré repartir d’une feuille blanche", commente Pierre-Alain Gautier, directeur de la stratégie d’Eramet. Pour atteindre la qualité nécessaire à un recyclage en boucle des matières de batteries en nouvelles batteries, "les solutions viennent de l’amont (comment sont conçues les batteries à recycler ?) et de l’aval (quelle sera la demande des clients pour ces matières ?). Ce qui explique ce mariage avec BASF et Suez".

Comment ça marche ?

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle