Ce que l’on sait des offres des candidats à la reprise d’Ascoval et FRI Hayange

Après les salariés d’Ascoval vendredi 26 juin, ceux de France Rail Industry (ex-British Steel Hayange, en Moselle) se verront présenter, ce lundi 29 juin, les offres des candidats à la reprise de leur site. Sur les cinq offres attendues, deux projets relativement similaires d'acier durable et circulaire tiennent la corde. Les syndicats sont tiraillés entre l’envie d’y croire et le manque de confiance.

Partager
Ce que l’on sait des offres des candidats à la reprise d’Ascoval et FRI Hayange
Cinq repreneurs potentiels sont intéressés par FRI Hayange, dont trois seulement le sont aussi par Ascoval. Deux offres sortent du lot.

Avec ou sans Ascoval, l’avenir du site mosellan France Rail Industry (FRI) se joue à partir du lundi 29 juin. Le tribunal de commerce de Strasbourg (Bas-Rhin) devrait ensuite trancher d’ici à la fin de l’été entre les candidats à sa reprise. Selon nos sources, à l’heure de déposer les offres, cinq candidats étaient en lice : ArcelorMittal, le groupe indien Jindal, le groupe britannique Olympus Steel (déjà propriétaire d’Ascoval), Liberty Steel (branche acier du groupe indo-britannique GFG Alliance) et British Steel (du groupe chinois Jingye). Le Figaro mentionne l'intérêt d'un sixième candidat, l’Allemand Saarstahl. Leurs projets seront présentés au CSE ce 29 juin.

L’État français a prévenu que la priorité serait donnée aux offres de reprises communes (Ascoval et FRI), réduisant le choix à British Steel, Liberty et Olympus, dont l’actionnaire Greybull Capital a perdu beaucoup de crédit, à Saint-Saulve (Nord) comme à Hayange. ArcelorMittal, qui n’a pas déposé d’offre sur Ascoval (à la connaissance des syndicats) a en outre un problème de concurrence, puisqu’il a déjà des activités dans les rails en Europe. Sans compter ses sites en surcapacité et les difficultés rencontrées à Ilva (Italie). Interrogé par L'Usine Nouvelle, le groupe n'a pas souhaité commenter ce dossier. Quant à Jindal, il ne croit pas suffisamment en la rentabilité d'Ascoval, raison pour laquelle il se positionne uniquement sur FRI.

Pas de dépôt de bilan pour Hayange

[...]

Cet article est réservé à nos abonnés L'Usine Nouvelle

Soutenez un journalisme d'expertise.

Déjà abonné ? Connectez-vous

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Matières Premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

Le premier câble transatlantique (1/2)

Le premier câble transatlantique (1/2)

Un entremetteur talentueux et fortuné compte unir l’Europe à l’Amérique via un câble sous-marin. Pour le meilleur et pour le pire.

Écouter cet épisode

Monstre et compagnie

Monstre et compagnie

L’explosion meurtrière de la plateforme Piper Alpha révèle un industriel compatissant. Un rôle de composition pour Armand Hammer...

Écouter cet épisode

Le London Bridge, attraction touristique... en Arizona

Le London Bridge, attraction touristique... en Arizona

Du fog anglais à la chaleur de l’Arizona, il n’y a qu’un pas. Ou le pari d’un industriel américain prêt à tout pour promouvoir sa ville.

Écouter cet épisode

Einstein ou la transition énergétique avant l’heure

Einstein ou la transition énergétique avant l’heure

Einstein et Szilard, un duo de scientifiques renommés prêts à révolutionner... le quotidien des ménagères.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ORANO

Chef de projet Chimie F/H

ORANO - 25/09/2023 - CDI - Bessines-sur-Gartempe

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS

SOUTENEZ UN JOURNALISME D'EXPERTISE ET ABONNEZ-VOUS DÈS MAINTENANT À L'USINE NOUVELLE

Rejoignez la communauté des professionnels de l’industrie et profitez d'informations et données clés sur votre secteur.

Découvrez nos offres