Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Santé

Ce que l’industrie doit retenir du projet de loi santé

Gaëlle Fleitour ,

Publié le

Marisol Touraine a présenté, le jeudi 19 juin, son projet de loi sur la santé. Retour sur les bonnes ou moins bonnes nouvelles pour les entreprises de la santé, de l’agro-alimentaire, du numérique et de la chimie…

Ce que l’industrie doit retenir du projet de loi santé © Parti socialiste

Les entreprises citées

Les industriels n’en attendaient pas forcément grand-chose. La ministre des Affaires sociales et de la Santé n’ayant jamais montré un grand intérêt à leur égard, préférant laisser le champ libre à Arnaud Montebourg… Ce jeudi 19 juin, Marisol Touraine a pourtant fait des annonces importantes pour les entreprises, en présentant son projet de loi santé.

Pour la Ministre, l’objectif est clair : il faut pérenniser l’accès à un système de santé d’excellence, tout en relevant les défis du vieillissement, des maladies chroniques, et en mobilisant l’innovation…

Les bonnes nouvelles…

Ce projet devrait soulager les industriels du médicament : Marisol Touraine réduit enfin à deux mois (contre dix-huit actuellement) les délais pour les essais cliniques, ces tests de médicaments chez les patients avant une éventuelle commercialisation. Une promesse que le gouvernement avait faite aux laboratoires pharmaceutiques il y a un an, lors du Conseil stratégique des industries de santé (CSIS)… Il était temps de la concrétiser. Les délais de contractualisation bien supérieurs à la moyenne ont fait plonger, ces dernières années, la France dans le classement de la recherche clinique en Europe. Malgré la présence dans l’Hexagone d’hôpitaux de pointe et de laboratoires pharmaceutiques reconnus…

Autre sujet d’innovation sur lequel s’engage la Ministre : l’ouverture des données de santé, notamment celles de l’Assurance maladie. Une promesse avancée depuis plusieurs mois. Marisol Touraine ne donne pas de calendrier... "J’attache une importance toute particulière aux conditions de mise à disposition des données, et en particulier celle du respect de la vie privée, précise-t-elle. Un important travail a été conduit par la commission open data. Il inspirera les dispositions de la future loi."

Et les moins bonnes…

Deux annonces devraient refroidir l’industrie. Réclamée par les associations suite à l’affaire Mediator, puis abandonnée car trop difficile à mettre en place, l’instauration d’une action de groupe pour les patients victimes de problèmes médicaux suite à la prise de médicaments fait son grand retour… "La maturité de la démocratie sanitaire, c’est également le renforcement du pouvoir des patients lorsqu’ils sont les victimes de dommages, estime Marisol Touraine. Face aux dommages sériels en santé, un droit nouveau pourrait être envisagé : l’instauration d’une action de groupe. Cela représentera une avancée majeure. Les indemnisations y seront, certes, déterminées de manière individuelle, mais désormais nos concitoyens ne seront plus seuls face à la puissance de certaines industries." Reste à en définir les modalités pratiques…

Quant aux entreprises de la chimie, elles ne seront pas passées à côté de la création d’un Comité interministériel pour la santé. Il planchera notamment sur "la lutte contre les perturbateurs endocriniens et l’usage intensif de pesticides ou encore l’amélioration de la qualité de l’air (… ) autant de sujets pour lesquels nous avons besoin d’une politique coordonnée", juge la ministre de la Santé. Des sujets qu’il faudra suivre de près…

Gaëlle Fleitour

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle