Cauval pourrait déposer le bilan pour deux filiales

Selon l’AFP, les filiales concernées emploient 530 salariés en Ile-de-France et dans l’Aube.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Cauval pourrait déposer le bilan pour deux filiales

Un porte-parole de Cauval Industries, qui possède notamment les marques de matelas Dunlopillo et Treca, a confirmé l’information sortie dans Le Monde, ce lundi 22 octobre.

Le groupe - qui emploie 4 600 salariés au total - "s'apprête à déposer dans les jours à venir le bilan pour deux filiales, la première étant spécialisée dans les canapés d'entrée de gamme et la seconde étant une société d'assistance opérationnelle fournissant des services à l'ensemble des sociétés du groupe", a-t-il détaillé à l'AFP.

Quelque "530 personnes" basées à la fois sur des sites à Lognes (Seine-et-Marne), Mantes-la-Jolie (Yvelines) ou encore Bar-sur-Aube (Aube) seront concernées par cette procédure.

Depuis 2008, Cauval doit faire face à une situation financière troublée. Il avait alors été placé en procédure de sauvegarde à cause de problèmes de trésorerie. "La concurrence est extrêmement violente et pour ces deux filiales, nous avons vu les commandes chuter de 60 à 90% depuis le mois de juillet dernier. Pour l'instant, le groupe va demander le dépôt de bilan pour ces deux sociétés et nous verrons ce que le tribunal de commerce de Meaux (Seine-et-Marne) prendra comme décision", a justifié le porte-parole.

Selon lui, "le but est de tout faire pour arriver à produire en France avec une matière première peu coûteuse afin de mettre sur le marché des produits moins chers. Cela est possible grâce à la création d'unités de recyclage de matelas comme celle ouverte en juin dernier à Flaviac (Ardèche)".

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS