Caterpillar : le CE assigné par la direction change sa stratégie

Partager

(actualisé à 16h45)
La direction du groupe d'engins de chantier Caterpillar n'a pas répondu favorablement à l'offre des salariés qui proposaient mercredi 22 avril la tenue d'un référendum sur le protocole d'accord signé à Bercy. Sous condition d'amender les propositions de la direction avec leurs propres revendications.

« Il y a urgence de mettre en œuvre le plan de sauvegarde de l'emploi. Dans ce contexte la direction a donc décidé d'assigner en référé le comité d'entreprise (CE) pour faire reconnaître qu'elle a satisfait à toutes les obligations légales et obtenir que le refus du Ce de rendre un avis soit considéré comme un avis négatif », a expliqué la direction de Caterpillar France.

Le CE est donc convoqué en référé vendredi 24 avril. « La décision du TGI sera on ne peut plus intéressante car si le juge considère que la position de la direction n'est pas recevable, cela nous redonnera un nouveau souffle », a précisé Patrick Cohen, élu CGT du CE. Nicolas Benoît, élu CGT du CE, voit dans cette assignation « un pourrissement du conflit, la direction faisant en sorte qu'il y ait 733 licenciements ». Pour le directeur général de Caterpillar France, Nicolas Polutnik, la direction a "tout tenté depuis la présentation du plan de sauvegarde de l'emploi pour n'essuyer que des refus"

Revirement
Dans le même temps, 22 employés ont reçu des lettres de mise à pied conservatoire pour avoir illicitement occupé les locaux de l'entreprise en mars. Ils sont convoqués le 4 mai pour un entretien préalable au licenciement.

L'intersyndicale qui s'est réunie jeudi matin avait annoncé qu'elle allait reformuler sa demande. "Une Assemblée générale va choisir jeudi 23 avril à vote secret entre une consultation de l'ensemble des 2 551 salariés concernés sur le protocole de fin de conflit et un référendum incluant les clauses du protocole et ses propositions émises mercredi 22 avril", selon Patrick Cohen. Les résultats du vote devaient être ensuite soumis à la direction.

Mais les syndicats avaient demandé la levée des sanctions à l'encontre des salariés visés par les lettres de licenciement en contrepartie des résultats. "La direction a refusé. Aujourd'hui on ne vote pas tout simplement", a expliqué Pierre Piccarreta, délégué CGT. Outre le renoncement au référendum, les salariés ont appelé à manifester vendredi 24 avril devant le palais de justice de Grenoble, où est assigné le comité d'entreprise.

Barbara Leblanc

A lire aussi
Dossier : automobile le crash


Partager

NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 26 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS