Quotidien des Usines

Caterpillar : CE de la dernière heure

Publié le

Social

Un comité d'entreprise extraordinaire entre la direction et les représentants des syndicats Caterpillar s'est tenu cet après-midi à Grenoble dans la préfecture de l'Isère. La finalité était de parvenir à un accord sur un changement des horaires de travail en contrepartie du maintien de 133 emplois.

Les syndicats FO, CFDT et CFTC ont proposé la tenue cette réunion de la dernière chance pour conclure un accord-cadre sur l'aménagement du temps de travail. Ce préalable avait été posé par la direction pour réduire de 733 à 600 le nombre de licenciements annoncés dans le cadre d'un plan social.

Selon l'AFP, Alain Dejoux, élu CFDT, a déclaré « Il y aura 133 emplois sauvés ». Il a précisé que ces sauvegardes d'emplois étaient conditionnées à la ratification d'un accord final sur l'aménagement du temps de travail qui doit être soumis aux salariés "d'ici le mois d'octobre".

La CGT, opposée à l'initiative des trois organisations mais dont les élus ont participé néanmoins au CE, a dénoncé « un marché de dupes ».

Patrick Cohen, représentant CGT, déclare que « Les autres organisations ne font que rendre service à la direction » estimant qu'il était possible de réduire davantage le nombre de licenciements « Nous ne sommes pas vraiment satisfaits. Il y avait toujours moyen de sauver 600 postes ».

Cette réunion intervient une semaine après l'annonce par la direction de la mise en oeuvre de 733 licenciements sur les 2 551 salariés que compte l'entreprise à Grenoble et Echirolles (Isère), dans le cadre d'un plan social lié à une baisse du carnet de commandes.

Un premier accord-cadre sur l'aménagement du temps de travail, qui avait fait l'objet début mai d'un referendum dans l'entreprise, avait été rejeté par les salariés.

Luisa Manzella

L'édition 2008-2009 de « L'ATLAS DES USINES » est en vente. Ce hors-série annuel de « L'Usine Nouvelle » propose le classement de 3 785 sites de production de plus de 85 salariés implantés en France. Il est en vente à notre librairie. Pour le commander en ligne, cliquez ici.


Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte