Catastrophe de Brétigny : nouvelles révélations sur la dissimulation de preuves par la SNCF

,

Publié le

Documents cachés, ordinateur à la mémoire effacée... les pratiques de la SNCF sont pointées du doigt par Le Figaro, qui a pu accéder au dossier de l'instruction judiciaire sur la catastrophe de Brétigny-sur-Orge qui avait fait sept morts en 2013.

Catastrophe de Brétigny : nouvelles révélations sur la dissimulation de preuves par la SNCF © Twitter @be_roby

Suite aux révélations du Canard Enchaîné sur le "conseil juridique" fourni aux agents de la SNCF entendus par la justice dans le cadre de l'enquête sur la catastophe de Brétigny-sur-Orge, l'avocat des victimes avait évoqué "l'omerta" qui règne au sein de la compagnie ferroviaire. Le Figaro, qui a pu accéder au dossier de l'instruction, révèle à son tour des détails troublants dans un article publié ce dimanche 7 février.

Le groupe public "a tout fait pour ne pas communiquer aux enquêteurs des pièces indispensables à la manifestation de la vérité", affirme le quotidien, qui insiste sur le fait que des "textes fondamentaux comme les rapports des brigades chargées de l'inspection des voies" ont volontairement été écartés du dossier.

Une écoute téléphonique prouverait également qu'une juriste de la SNCF a recommandé à un agent sur le point d'être interrogé par la justice de "ne rien apporter". Ce à quoi son interlocuteur lui répond qu'il va aller cacher ces documents "au fin fond de l'Auvergne".

Autre détail troublant : l'ordinateur du dirigeant de proximité (DPX dans le jargon SNCF) du secteur de Brétigny avait été signalé comme volé... il a finalement été retrouvé mais avec une mémoire mystérieusement vidée.

Réagir à cet article

3 commentaires

Nom profil

09/02/2016 - 09h05 -

On nous parle beaucoup de transparence, n'est-ce pas pour mieux cacher une réalité dont il n'y a pas lieu d'être fier.
Ce genre d'exemple est la porte ouverte à tous les abus: industriels,médicaux, alimentaires,...
Répondre au commentaire
Nom profil

08/02/2016 - 21h54 -

D'où viennent les directives? Du Pdg qui risque d'être le lampiste / le fusible ou de plus haut ? On peut se poser la question quand on connait l'honnêteté de nos hommes politiques (cf affaire Cahuzac) !!!
FLB81
Répondre au commentaire
Nom profil

08/02/2016 - 11h59 -

Volkswagen dans les Voitures, la SNCF dans les Trains, en qui peut-on avoir encore confiance ?
J'ai passé les airbags TAKATA ou les commutateurs de démarrage de GM...
Répondre au commentaire

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte