Catana, le fabricant de catamarans haut de gamme, devrait être liquidé le 28 mai

Partager

Le fabricant de catamarans Catana sera mis en liquidation le 28 mai... à moins qu'un repreneur providentiel ne se présente d'ici là. Tel est en substance le message transmis aux 227 salariés lundi dernier lors d'un comité d'entreprise extraordinaire au siège de l'entreprise, à Canet-en-Roussillon (Pyrénées-Orientales).

Le constructeur, spécialisé dans les catamarans haut de gamme (entre 400 000 euros et 2,4 millions l'unité), est en redressement judiciaire depuis le 31 janvier (voir « L'Usine Nouvelle » H2869 du 30 avril). En mars, une cinquantaine de postes ont été supprimés dans le cadre d'un plan social. L'administrateur avait donné aux actionnaires jusqu'au 15 mai pour injecter de nouveaux financements (au minimum 5 millions d'euros). En vain.

A court de fonds, l'entreprise ne peut plus faire face à ses charges de fonctionnement et le niveau des commandes est au plus bas. Le tribunal de commerce de Perpignan doit donc trancher le 28 mai et une liquidation semble inéluctable, à moins d'un rachat de dernière minute. A l'issue de la réunion du 19 mai, la direction évoquait une « possibilité de reprise extérieure », sans plus de précisions. Même si cette hypothèse se concrétisait, Catana ne pourrait faire l'économie d'un deuxième plan social qui entraînerait la suppression de la moitié des postes actuels.

Catana, fondée en 1984, avait pourtant connu ces dernières années une forte croissance, portant son chiffre d'affaires de 10 millions d'euros en 1999 à 38 millions d'euros il y a un an. Mais, l'entreprise, touchée de plein fouet par la crise des marchés boursiers en 2002, a vu s'effondrer son carnet de commandes. Fin janvier, elle a été victime d'un impayé de deux millions d'euros sur un bateau vendu en crédit-bail. Fonctionnant sans concours bancaires, elle n'a pu éviter la cessation de paiement.

Marc BERTOLA

Partager

NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS