Casino rachète une usine de Gastronome

Le distributeur Casino confirme le rachat du site de Gastronome à Luché-Pringé (Sarthe). Il s’engage à y conserver l’intégralité des 159 emplois. La filiale volaille de Terrena avait annoncé en octobre 2014 la fermeture de l’usine, spécialisée dans la découpe de volailles et la fabrication de produits élaborés crus.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Casino rachète une usine de Gastronome

Dévoilé par le ministre de l’Agriculture Stéphane le Foll le 29 avril, le projet de rachat de l'usine Gastronome à Luché-Pringé (Sarthe) par Casino est officiel. L’enseigne indique avoir signé une promesse d'achat unilatérale afin d'acquérir 100 % de la société Gastronome-Luché. Le montant de la transaction n'a pas été dévoilé.

"Cette opération permettrait au groupe Casino d'intégrer une filière volaille de produits de grande qualité et de maîtriser toute la chaîne d'approvisionnement: origine, qualité et traçabilité", précise un communiqué. Les 159 salariés seront tous conservés. Le distributeur ajoute avoir signé un accord d'approvisionnement avec Gastronome, avec l'objectif "d'assurer à deux ans une majorité" de ses besoins en volailles, soit un volume de 7 500 tonnes par an.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Une usine destinée à fermer en octobre

L’annonce en octobre 2014 par la filiale de Terrena de la fermeture de Luché-Pringé, unité spécialisée dans la découpe volailles et la fabrication de produits élaborés et plats préparés, avait suscité localement incompréhension et colère : un an plus tôt, Gastronome envisageait d’y investir 10 millions d’euros pour honorer un contrat avec la chaîne de restauration KFC.

Le groupe coopératif avait justifié ce revirement par la nécessité de redresser son pôle dont les pertes cumulées sur quatre ans s'élevaient alors à 53 millions d’euros. En février 2015, un rapport d’expertise demandé par les élus du personnel soulignait, selon la CGT, une mauvaise gestion du site et un coût de fermeture de 20 millions d’euros.

Jacques Le Brigand

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS