Casablanca accueillera fin septembre sa deuxième convention d’affaires aéronautique

"Aerospace Meetings Casablanca", la deuxième édition de la convention d'affaires internationale pour l'industrie aéronautique aura lieu du 30 septembre au 2 octobre 2013 à l'Office des foires et expositions de la ville blanche. Objectif : dynamiser la plate-forme de production du Maroc.

Partager
Casablanca accueillera fin septembre sa deuxième convention d’affaires aéronautique

La convention Aerospace Meetings qui se tiendra bientôt à Casablanca à l'Office des foires et expositions non loin de la mosquée Hassan II a pour but d'aider à faire grandir encore un secteur aéronautique déjà en croissance au Maroc.

Objectif, favoriser le business to business, créer des passerelles entre maîtres d’œuvres industriels, équipementiers et entreprises de sous-traitance, en particulier les jeunes entreprises et les PME.

un fort taux de renouvellement

Les promoteurs de la convention à savoir le Gimas, Maroc Export et Advanced Business Event (voir encadré) attendent de 250 à 300 participants. "Nous enregistrons sur ce nombre un fort taux de renouvellement puisque 70% environ des sociétés ayant participé à la première édition en 2011 seront présents à la deuxième" explique à L'Usine Nouvelle Thomas Gayraud, directeur de la division aéronautique, espace et défense chez ABE (BCI Aerospace). Cette société organise notamment des manifestations aéronautiques de ce type de part le monde comme Aeromart à Toulouse, Montreal ou Tianjin en Chine.

La convention de Casablanca s'appuie sur la présence croissante sur le territoire marocain, depuis une dizaine d'années, de leaders mondiaux comme EADS, Boeing, Safran, Daher, Souriau, Zodiac Aerospace ou plus récemment du canadien Bombardier qui est en train d'installer une usine de composants à Nouaceur près de l'aéroport de Casablanca.

Pour Thomas Gayraud : "les donneurs d'ordre qui vont participer à la convention d'affaires cherchent notamment à développer une supply chain locale et trouver de nouvelles sources d’approvisionnement. Environ 40% viendront de l'extérieur du Maroc."

les sociétés présentes participent financièrement à l'événement

Selon lui, les sociétés présentes participent financièrement à l'événement. Les montants étant confidentiels. "Nous apportons en tant qu'ABE (Advanced business event) une part importante du financement pour l'organisation". À cela s'ajoute les soutiens institutionnels au travers du Gimas et de Maroc Export.

Cette rencontre d'affaires entre fournisseurs et donneurs d'ordre du secteur aéronautique, prévue pour se répéter, est un événement bi-annuel se déroulant les années impaires.

Fait exceptionnel, cette année, le début de la manifestation le 30 septembre va correspondre avec l'inauguration de Midparc, la zone franche industrielle d'exportation de Nouaceur-Casablanca. Le Roi du Maroc, en personne, doit procéder à l'inauguration accompagné notamment par Abdelkader Amara, ministre de l'industrie et Hamid Benbrahim Al Andaloussi président du Gimas. Outre Bombardier, le groupe américain Eaton a déjà prévu de s'implanter sur cette zone.

Nasser Djama

Les organisateurs de la manifestation
Le Gimas (Groupement des industries marocaines aéronautiques et spatiales) réunit l’ensemble des opérateurs du secteur. Partenaire privilégié du secteur public, il participe au développement du secteur aéronautique et la mise en œuvre du Pacte de l’émergence industrielle.
Maroc Export, est un centre chargé de la mise en œuvre de la politique gouvernementale en matière d'appui aux PME/PMI exportatrices.
BCI Aerospace est une division de Advanced business event. Acteur mondial dans l’organisation de rendez-vous d’affaires BtoB, il possède un portefeuille de 80 000 clients depuis 1984 et a déjà réalisé près de 1100 événements dans de multiples domaines.

0 Commentaire

Casablanca accueillera fin septembre sa deuxième convention d’affaires aéronautique

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS