CASA retrouve la rentabilité et se voit leader européen

par Matthias Blamont et Maya Nikolaeva

Partager

PARIS (Reuters) - Crédit agricole S.A. a renoué avec un bénéfice en 2013 et estime que le plan stratégique qu'elle s'apprête à dévoiler aux investisseurs lui permettra de devenir leader européen de la banque universelle de proximité en 2020.

La structure cotée de la banque française n'a toutefois communiqué mercredi aucun objectif financier pour 2014 et présentera ses ambitions dans le cadre de son nouveau plan de croissance pluriannuel le 20 mars.

"Nos résultats sont conformes à nos attentes, nos fondamentaux sont solides", a déclaré à des journalistes le directeur général Jean-Paul Chifflet.

"Nous pensons que l'économie française devrait aller mieux en 2014 (...) En Italie, les revenus vont aller mieux et le coût du risque devrait se calmer ! Nous voulons toujours être les leaders de la banque de proximité et des métiers (afférents) en Europe, c'est notre coeur de métier", a-t-il ajouté.

Fort d'un bénéfice net de 2,5 milliards d'euros l'an dernier, qui fait suite à une perte historique de quelque 6,5 milliards au titre de 2012 en raison des difficultés du groupe en Grèce, CASA proposera un dividende, ce qu'elle n'avait plus fait depuis 2010, de 0,35 euro par action.

Au quatrième trimestre, CASA voit son résultat net s'élever à 612 millions d'euros, à comparer à une perte de 3,98 milliards un an plus tôt, tandis que le produit net bancaire progresse de 21,9% à 4,05 milliards.

Les comptes intègrent plusieurs éléments exceptionnels dont une perte de 138 millions d'euros liée aux cessions de la filiale de CASA en Bulgarie et d'entités de Crédit agricole Consumer Finance en Scandinavie.

Sur l'année, le PNB est en hausse de 0,4% à 16,02 milliards d'euros.

Le groupe Crédit agricole - les régulateurs traitent les questions de solvabilité au niveau du groupe et non au niveau de la structure cotée, a de son côté indiqué que son ratio common equity tier one Bâle III atteignait 11,2% au 31 décembre, un niveau plus élevé que celui de BNP Paribas (10,3%) et de Société générale (10%) à la même date.

Le produit net bancaire des caisses régionales, retraité des opérations "intragroupe", ressort à 3,61 milliards d'euros au quatrième trimestre, en augmentation de 2% sur un an.

Edité par Dominique Rodriguez

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS