Casa défend la performance de LCL, malgré son poids sur 2016

par Julien Ponthus et Maya Nikolaeva

PARIS (Reuters) - Crédit agricole S.A. a défendu mercredi les performances de sa banque de détail LCL, affaiblie par la faiblesse des taux d'intérêt et dont la baisse de valorisation dans ses comptes a amputé ses bénéfices 2016 de 491 millions d'euros.

Le résultat net part du groupe publié de Casa atteint 3,541 milliards d'euros, soit un chiffre à la fois légèrement supérieur aux 3,516 milliards de 2015 et aux 3,503 milliards du consensus Reuters/Inquiry Financial.

LCL affiche sur l'année un résultat net publié en baisse de 51,6% à 273 millions d'euros, grevé notamment par un ajustement du coût de refinancement de ses crédits.

"Il n'y a pas, contrairement à l'image qui s'est répandue, quelque chose de spécifique à LCL par rapport au retail (banque de détail) France", a dit le directeur général du groupe bancaire, assurant n'avoir "aucune préoccupation" pour l'enseigne, qui supporte bien selon lui, la comparaison avec les réseaux rivaux, comme ceux de BNP Paribas ou de Société générale.

Pour Philippe Brassac, les efforts commerciaux consentis par la banque pour conserver et développer sa base de clientèle dans un contexte très concurrentiel porteront leurs fruits dans les trimestres à venir, d'autant que s'amorce une remontée encore très lente, mais progressive et réelle, des taux d'intérêt.

Casa se félicite notamment d'avoir vu LCL augmenter ses encours de 4,8% sur un an pour les crédits à l’habitat et de 15,3% pour les dépôts à vue.

Face aux changements d'habitude des clients, moins nombreux à fréquenter les agences, et pour diminuer ses coûts, LCL a lancé un programme de fermeture d'environ 250 agences sur les 1.900 que compte son réseau et de réductions de postes, notamment dans les fonctions administratives.

LCL doit aussi faire face à l'entrée prochaine d'Orange Bank sur le marché, qui fait craindre un effondrement des marges similaire à celui qui a suivi l'entrée de l'opérateur Free sur le marché de la téléphonie mobile.

La loi Macron, qui facilite désormais les démarches des particuliers pour changer de banque, pourrait aussi favoriser les banques en ligne, aux tarifs moins élevés, au détriment des établissements traditionnels.

RENFORCEMENT DES FONDS PROPRES

Au niveau du groupe Crédit agricole, l'année 2016 a été marquée par l'opération Eurêka, une transaction intra-groupe de 18 milliards d'euros, par laquelle les 39 caisses régionales du groupe ont racheté la part de 25% que Casa détenait chez ces dernières, rendant la comparaison des performances entre les exercices 2015 et 2016 difficile.

Outre les mouvements financiers exceptionnels liés à la mise en oeuvre d'Eurêka, le changement de structure a renforcé l'exposition de Casa à la banque de financement et d'investissement, en la privant des résultats dégagés par l'activité banque de détail des caisses régionales du Crédit agricole.

Outre le fait qu'elle a clarifié la structure du mutualiste en mettant un terme à l'actionnariat croisé avec les caisses régionales, Eurêka a permis à Casa de rassurer les investisseurs en renforçant ses fonds propres.

Son ratio de solvabilité CET 1 atteint désormais 12,1%, soit largement au-dessus des exigences des régulateurs.

Un autre objectif poursuivi avec l'opération Eurêka était de séduire les actionnaires avec la promesse d'un dividende régulier équivalent à 50% des profits, payé dorénavant 100% en cash.

Le dividende proposé, conformément aux promesses de la direction, sera de 0,60 euro par action au titre de 2016 et au moins du même niveau pour l'exercice 2017.

Casa a par ailleurs annoncé que sa participation dans sa filiale de gestion d'actifs Amundi baisserait de 75,7% à 70% à la suite de l'augmentation de capital engagée par cette dernière pour acquérir l'italien Pioneer.

(Julien Ponthus, édité par Bertrand Boucey)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Samuel Valensi est un jeune metteur en scène engagé. Passionné de théâtre, il a décidé de quitter les bancs d'HEC pour écrire et mettre en scène. Il est...

Écouter cet épisode

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG.

Technicien de Maintenance en Matériel / Equipement H/F

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG. - 27/06/2022 - CDI - BORDEAUX

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

13 - Aix-en-Provence

Rénovation du bâtiment administratif loué par la Fédération Agirc-Arrco

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS