Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

[Carton rouge] General Electric fossoyeur d’emplois

Aurélie Barbaux , , ,

Publié le

Non seulement GE n’a créé que 25 emplois nets en France depuis le rachat d’Alstom en 2015, contre les 1 000 promis, mais l’américain en est train de supprimer près de 600 postes en France dans les division Energies et renouvelable.

[Carton rouge] General Electric fossoyeur d’emplois
Pour l'instant, les procédures de ruptures conventionnelles collectives lancées par GE en France touchent principalement Belfort, Nancy et Nantes mais épargnent encore l’usine d'éoliennes de Saint-Nazaire.
© Pascal Guittet

On ne saura jamais si, pour l’ex- division énergie d’Alstom, un rachat par Siemens n’aurait pas été préférable à l’option General Electric retenue en 2015. En termes d’emplois, cela aurait pu difficilement être pire. Non seulement le groupe américain n’a pas créé les 1 000 emplois nets promis en France, mais seulement 25. Mais, il est en train de supprimer près de 600 postes en France.

Les 323 créations nettes d’emplois annoncées encore en avril dernier ont en effet été annulées, notamment par l’échec de la stratégie numérique de GE et de son usine de développement, la Digital Foundry, à Paris, qui devait accueillir jusqu’à 250 développeurs.

555 nouveaux postes menacés

Depuis fin 2018, via un programme de ruptures conventionnelles collectives sur plusieurs sites, GE est déjà en train de pousser vers la sortie plus de 550 salariés, dont 470 de sa division "power" (thermique, nucléaire, réseau et moteurs) et environ 80 de sa direction Renewable Energy au centre[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle