[Carte] PSA - Opel : Quelles usines européennes sont en danger ?

Opel et PSA viennent d'officialiser leur mariage le 1er aout. Avec Opel, PSA pourrait bénéficier des sites d'assemblages implantés en Angleterre et en Allemagne, là où le groupe français est peu présent. Avec un risque : celui d'un outil industriel en surcapacité.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[Carte] PSA - Opel : Quelles usines européennes sont en danger ?
PSA est surtout implanté dans le sud de l'Europe, quand Opel possède des sites en Allemagne et au Royaume-Uni.

Cliquez sur l'image pour l'afficher en plein écran En Europe, le constructeur Opel compte six usines d’assemblage réparties essentiellement sur les territoires allemands – Eisenach et Rüsselsheim – et britanniques – avec les sites d'Ellesmere Port et Luton. A eux deux, Opel et PSA compteraient plus d’une quinzaine de sites d’assemblages en Europe occidentale. Avec un risque: disposer un outil industriel certes mieux réparti sur le territoire européen mais en surcapacité, mettent en garde de nombreux spécialistes du secteur automobile. Des disparités dans les taux d'utilisation des usines que la carte établie avec les données fournies par la plate-forme Inovev permet de visualiser en un coup d'oeil.

Pas question pour autant de fermer des sites, martèle Carlos Tavares depuis l’annonce du possible rapprochement avec le fabricant allemand. Interrogé sur un éventuel mariage avec Opel à l’annonce des résultats financiers de PSA, le patron du constructeur français a manifesté son intention de respecter "les accords passés chez Opel par les organisations syndicales". Idem pour les usines de la marque anglaise Vauxhall. En visite au Royaume-Uni, Carlos Tavares a rencontré le ministre des Entreprises, Greg Clark, pour tenter de rassurer le gouvernement britannique. Mission manifestement accomplie, puisque Greg Clark a déclaré à la presse "avoir reçu l'assurance que les engagements envers les usines seraient honorés".

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Mais au terme des engagements actuels, certains salariés s’inquiètent de voir l’éventuelle entité nouvellement créée privilégier, par exemple, le site polonais d’Opel à Gliwice à celui d’Ellesmere Port, où est aussi produite l’Astra. Sans compter que le Brexit pourrait changer la donne, notamment en matière de droits de douane…

Données: plateforme Inovev et constructeurs

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS