Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

[Carte] Où sont situés les futurs parcs éoliens offshore ?

Léna Corot ,

Publié le

Lundi 8 août, des associations de défense de l'environnement ont déposé un recours contre un projet de parc éoliens offshore à Fécamp. Depuis 2012, les appels d'offres pour la construction de parcs éoliens offshore se multiplient. Aujourd'hui six projets sont en cours et un nouvel appel d'offre a été lancé en 2014.

[Carte] Où sont situés les futurs parcs éoliens offshore ? © Toby Melville / Reuters

Sept associations de défense de l’environnement ont déposé un recours contre le projet de parc éolien en mer prévu au large de Fécamp et d’Etretat (Seine-Maritime) lundi. Ce projet prévoit la construction de 83 éoliennes à environ 13 kilomètres des côtes. EDF Energie Nouvelle a remporté l’appel d’offre en avril 2012.

Les associations dénoncent notamment l’atteinte à l’environnement riche de biodiversité sur un site classé Natura 2000, Zone de protection spéciale (ZPS). Elles mettent en avant les conséquences néfastes des travaux de pose et des réseaux de câblage à forte tension.

Ci-dessous une carte des projets de parcs éoliens offshore :

Les parcs éoliens contestés de Courseulles-sur-Mer et Saint-Nazaire

EDF Energie Nouvelles a remporté deux autres appels d’offre en 2012 en partenariat avec le canadien Enbridge et Alstom Renewable Power. En plus des éoliennes au large Fécamp, EDF va construire les parcs éoliens offshore de Courseulles-sur-Mer et Saint-Nazaire. Les parcs éoliens d'EDF doivent produire 1 500 MW soit l’équivalent de la consommation électrique de plus de 2 millions d’habitants.

A Courseulles-sur-Mer les associations reprochent notamment la proximité du parc avec les plages du Débarquement. Ainsi, elles souhaiteraient que ce parc éolien soit décalé d’une dizaine de kilomètres. D’autres associations, plus classiquement, craignent pour la biodiversité et la sécurité des bateaux.

A Saint-Nazaire un recours a été déposé fin juillet par trois associations qui reprochent l’insuffisance de l’étude d’impact, l’irrégularité de l’enquête publique et l’atteinte à l’environnement. Ces associations demande, a minima, que le projet soit décalé au-delà du Banc de Guérande, zone riche en biodiversité.

En 2012, l’espagnol Iberdrola, au côté d’Areva, a remporté l’appel d’offre pour construire un parc de 62 éoliennes au large de Saint-Brieuc pour 496 MW. Aucun recours n’a été lancé pour l’instant.

Engie va construire les parcs éoliens de Noirmoutier et de Dieppe-Le Tréport

Deux autres appels d’offre, remportés par Engie, ont été lancés en 2014 pour des projets de parcs éoliens au large des îles d’Yeu et de Noirmoutier et au large de Dieppe et Le Tréport. Leur mise en service est prévue pour 2021 et ces parcs doivent produire 992 MW.

Le parc éolien de Dieppe-Le Tréport est très contesté par les pêcheurs. La zone où il doit être  implanté est fortement poissonneuse. Les pêcheurs demandent à ce que ce parc soit déplacé de 23 kilomètres. Si le gouvernement dans un premier temps y semblait plutôt favorable, les pêcheurs ont finalement reçu une fin de non-recevoir. Le ministère a précisé, dans une lettre signé de la ministre, qu’un tel changement "romprait l’attribution du projet". Mais le comité régional des pêches pourrait formuler un recours.

Lors du Grenelle de la mer de 2009, la France s’est fixé comme objectif d’ici 2020 d’arriver à produire 23% d’électricité d’origine renouvelable et d’atteindre 6 000 MW d’éolien en mer. Ainsi, dès 2012 elle a lancé des appels d’offres pour la construction de parcs éoliens. Un dernier appel d’offre a été émis le 4 avril 2016 pour une zone située à environ 15 kilomètres au large des côtes de Dunkerque. Ce parc devra produire 250 MW.

Réagir à cet article

3 commentaires

Nom profil

22/08/2016 - 15h15 -

Si nos enfants ont des comptes à nous demander se sera par rapport à cette folie nucléaire qui a constellé notre territoire et constitue une menace croissante, au regard d'un accident majeur mais aussi concernant une montagne de déchet qu'aucun autre pays n'a choisir d'enfouir en raison d'évolutions imprévisibles. Alors oui j'applaudis lorsque ces nouvelles voies énergétiques s'offrent devant nous, elles auront forcément un impact puisque toute production d'énergie à un impact, mais l'on peut en limiter les effets ; Par ailleurs il faudrait sortir de ce subjectivisme paralysant relatif à la vision des éoliennes, pourquoi seraient elles à cacher par rapport aux réalisations du passé. Je me demande toujours qui en France, au cas où par malheur surviendrait un accident nucléaire majeur, accepterait de servir comme liquidateur . Il ne faudra pas que les chantres du nucléaire se défilent ce jour là.
Répondre au commentaire
Nom profil

19/08/2016 - 00h11 -

Un vrai scandale ces éoliennes ! 62 éoliennes de 216 m de haut en baie de saint Brieuc sur une surface de 75 km2 vont saccager notre belle côte pour un rendement nul! Allons nous couvrir la France et la mer d'éoliennes par pur dogmatisme ??? Arrêtons ce massacre! Nos enfants nous demanderont des comptes! Coût de l'opération : 2,5 milliards d'euros ! Pourquoi vous ne dites pas la vérité ? L'autorité Environnementale a remis un rapport alarmant car les risques pour l'environnement et la santé publique sont importants. @vin22370
Répondre au commentaire
Nom profil

17/08/2016 - 19h30 -

Un parc éolien est aussi contesté en baie de Saint Brieuc pour les memes raisons!!! c'est inadmissible de vouloir casser les lieux de peche traditionnels de la Coquille et le pire faire passer des cables d'un voltage énorme sous une plage tres touristique et occupée tout l'été par des colonies de vacances!!!
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle