Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Carros, l’épicentre des automatismes industriels de Schneider Electric

,

Publié le

Schneider Automation SAS a inauguré, ce vendredi 21 octobre, l’extension de son site provençal de Carros (Alpes-Maritimes), situé au cœur de l’Eco-vallée de la plaine du Var.

Carros, l’épicentre des automatismes industriels de Schneider Electric
Doc. Schneider Electric - Extension BBC de 5 500 m² de Carros.

Pour réaliser ce projet (appelé "Odyssée"), le groupe a transféré son centre de conception auparavant situé à Sophia-Antipolis dans une unité industrielle située à Carros, et dont il était déjà propriétaire. Un rapprochement indispensable pour une baisse de ses coûts de fonctionnement et de ses coûts logistiques que l’éloignement des deux entités engendrait.

"Nous voulions intensifier les échanges et les synergies entre la R&D et la production pour plus de réactivité, de performance et de créativité", a précisé Jean-Pascal Tricoire, président du Directoire de Schneider Electric. En rapprochant les équipes, le groupe estime ainsi avoir créé "un centre de compétences électroniques unique au monde", spécialisé dans les automates industriels programmables (complexes et faibles en volume).

Carros regroupe aujourd’hui 800 collaborateurs (350 en R&D, 300 en production et 150 pour les fonctions support, dont une dizaine de commerciaux). Le "nouveau" site travaille sur une gamme d’automates industriels programmables extrêmement complexes, qui ne sont fabriqués nulle part ailleurs, pour être ensuite distribués dans le monde entier. "Ce site, qui exporte 70% de sa production, profite de notre expansion dans les pays émergents", a ainsi précisé Jean-Pascal Tricoire.

C’est par exemple un site pilote pour le nouveau programme de traçabilité mis en place par Schneider Electric, avec la mise au point de cartes électroniques de type RFID, qui permet une identification par radio des produits. Le site travaille pour des marchés aussi différents que l’agroalimentaire, le traitement des eaux, la gestion électrique, l’extraction de minerai et les cimenteries et l’industrie pétrolière (principalement pour la France, la Chine et les Etats-Unis). Parmi ses réalisations récentes : des usines de désalinisation d’eau de mer pour Veolia en Australie et une ferme solaire Gemasolar dans le sud de l’Espagne.

L’investissement réalisé s’élève à 14 millions d’euros, dont 8 millions pour la construction d’un bâtiment basse consommation (BBC) de 5 500 m². Le constructeur du bâtiment, GSE, s’est ainsi engagé contractuellement à une performance énergétique de 40 kWh/m² par an (220 000 KW au total), soit un objectif bien plus important que ne l’exige la norme BBC (50 kWh/m²/an). D’autant que ce chiffre n’inclut pas la production d’électricité des 1 400 mètres carrés de panneaux photovoltaïques intégrés à la toiture (soit l’équivalent de la consommation annuelle du bâtiment). Les écarts de consommation constatés durant les dix premières années d’exploitation du bâtiment seront d’ailleurs remboursés par GSE à Schneider Electric.

Par ailleurs, trois millions (sur les 14) ont été consacrés à des équipements associés à la réorganisation du site et 3 autres millions pour la rénovation d’un bâtiment existant de 1 300 m². La surface bâtie totale s’élève désormais à 19 400 m² (40 % d’espaces tertiaires et 60 % industriels), sur un site d’une superficie de 4,9 hectares. "Tout ici illustre le savoir-faire de notre entreprise, qu’il s’agisse de  la distribution électrique, la gestion technique du bâtiment, la régulation numérique des éléments de chauffage, la ventilation et climatisation, la gestion différenciée de l’éclairage par zone ou le suivi des consommations d’eau et d’énergie", a conclu Frédéric Abbal, président de Schneider Electric France.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle