Carrefour va équiper ses abattoirs de caméras de surveillance

PARIS (Reuters) - Carrefour a annoncé mercredi avoir lancé un audit indépendant des abattoirs fournissant ses marques propres et avoir demandé à l'ensemble de ses fournisseurs de s'équiper de caméras de surveillance.
Partager
Carrefour va équiper ses abattoirs de caméras de surveillance
Carrefour a annoncé mercredi avoir lancé un audit indépendant des abattoirs fournissant ses marques propres et avoir demandé à l'ensemble de ses fournisseurs de s'équiper de caméras de surveillance. /Photo d'archives/REUTERS/Stéphane Mahé

Le distributeur français, qui dit vouloir poursuivre ses engagements en matière de bien-être animal, confiera à Bureau Veritas les audits de ses marques Carrefour, Carrefour Bio, Reflets de France ainsi que ceux des produits estampillés "Filières qualité Carrefour".

Les audits se feront suivant un cahier des charges établi par l'association Oeuvre d’assistance aux bêtes d’abattoirs (OABA) et le groupe prévoit d'en faire réaliser 84 avant la fin de l'année 2019.

Parallèlement, "pour garantir une transparence totale sur les conditions d’abattage", Carrefour va demander à l’ensemble de ses fournisseurs d’équiper leurs abattoirs de caméras.

"Cette démarche vise à renforcer les contrôles déjà réalisés et poursuivre la coopération que le groupe entretient depuis plus de 30 ans avec ses fournisseurs et éleveurs", précise-t-il dans un communiqué.

Après leur offensive sur les produits bio, les distributeurs multiplient les initiatives pour répondre aux demandes de consommateurs de plus en plus sensibles à la traçabilité, à la sûreté des produits et au bien-être animal.

La multiplication de vidéos sur la maltraitance dans des abattoirs et la médiatisation d'actions d'associations végan influent de plus en plus sur leur comportement.

Carrefour a lancé, en mars 2018, le déploiement de la technologie blockchain pour la traçabilité de certains poulets et a rejoint la plate-forme d'IBM Food Trust pour élargir à l'échelle mondiale la traçabilité de ses produits alimentaires.

De son côté, Casino a mis en place un étiquetage sur le bien-être animal visant à renforcer la transparence sur les conditions d'élevage, de transport et d'abattage des animaux.

(Pascale Denis, édité par Jean-Michel Bélot)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS