Carrefour se dit mobilisé pour atteindre ses objectifs

par Pascale Denis

Partager

PARIS (Reuters) - Carrefour, qui anticipe une chute de 23% de son résultat opérationnel au premier semestre en raison de ses mauvaises performances en France, se dit concentré sur son objectif de croissance de ses résultats sur l'ensemble de l'année 2011.

Le deuxième distributeur mondial, qui table désormais sur un résultat opérationnel courant de 760 millions d'euros au premier semestre contre 989 millions un an auparavant hors Dia, le spécialiste du maxidiscount mis en Bourse début juillet, a indiqué mercredi dans un communiqué que ses équipes étaient "mobilisées autour de l'objectif fixé de faire croître ses ventes et son résultat opérationnel".

Le groupe, qui vient de voir son projet de rapprochement avec le brésilien Grupo Pao de Açucar tué dans l'oeuf, a fait état d'un chiffre d'affaires de 22,4 milliards d'euros au deuxième trimestre, affichant une hausse de 1,6% à taux de changes courants et de 3,0% à changes constants.

A données comparables, hors essence et ajustées de l'effet calendaire, les ventes accusent cependant un repli de 0,2%.

En France, où le groupe bataille pour regagner des parts de marché, le chiffre d'affaires est ressorti en hausse de 1,6% à changes constants et de 0,3% en données comparables hors essence. Mais celui des hypermarchés a reculé de 3,3% en comparable (hors essence et ajuste de l'effet calendaire).

Ces chiffres sont globalement en ligne avec les attentes des analystes interrogés par Reuters.

Carrefour avait précédemment dit tabler sur une chute de 35% de son résultat opérationnel au premier semestre.

Au Brésil, le projet de rapprochement des activités brésiliennes du groupe avec celles du distributeur Pao de Açucar (GPA), qui avait déclenché les foudres du partenaire historique de GPA Casino, a été suspendu par son initiateur, le président de GPA Abilio Diniz.

Dans une surprenante volte-face, l'homme d'affaires a fait savoir dans la nuit qu'il suspendait le projet - qui ne bénéficiait plus du soutien des autorités brésiliennes - alors qu'il lui avait confirmé son soutien quelques heures plus tôt après un vote d'opposition massif du conseil de Casino.

Le sujet devrait être abordé lors d'une conférence téléphonique prévue à 8h30.

Pascale Denis, édité par Benjamin Mallet

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS