L'Usine Nouvelle

L'Usine Agro

Carrefour perd 0,2 point de marge en France et explore de nouveaux formats de magasins

, ,

Publié le

Conséquence directe de la guerre des prix à laquelle se livrent depuis plusieurs mois les enseignes de distribution française, José-Luis Duran (photo Carrefour), président du directoire de Carrefour a annoncé ce matin un résultat opérationnel en chute de

Carrefour perd 0,2 point de marge en France et explore de nouveaux formats de magasins


Ce plongeon est compensé en partie par une stricte maîtrise des coûts, et par la montée de l'international, dont la contribution au résultat progresse de 19 %. Le chiffre d'affaires du groupe s'est légèrement effrité en France à 35 577 milliards d'euros (-0,4 %), l'Hexagone contribuant désormais pour moins de 50 % des ventes totales du groupe (74,5 milliards d'euros, en hausse de 2,5 % sur un an.
Comme l'on pouvait s'y attendre, la modification substantielle du cadre légal dans lequel se déroulent désormais les négociations entre industriels et distributeurs en France - celles-ci favorisant désormais la bascule d'une partie importante des marges arrière de l'arrière vers l'avant -, la marge commerciale de Carrefour a chuté de 0,2 point.
Le distributeur a par ailleurs investi en 2005 près de 500 millions d'euros dans les baisses de prix, ce qui lui a permis de regagner du terrain sur ses concurrents.
L'assortiment en magasin a été élargi, notamment en épicerie (+8 %) et dans les produits frais (+ 7 %), créateurs de trafic sur le point  de vente.
Selon José-Luis Duran, le président du directoire de Carrefour, les médiocres performances des hypermarchés français restent liées au phénomène de déflation qui a suivi les phases de baisses de prix, mais aussi à l'offre insuffisante sur les produits non-alimentaires. « Mais notre activité hypermarchés est aujourd'hui mieux armée qu'il y a douze mois », a-t-il tempéré.
Prudent, le président du directoire du groupe ne met toutefois pas tous ses œufs dans le même panier. Pour compenser la relative baisse d'influence des hypermarchés en Europe, le groupe teste actuellement en Espagne deux nouveaux types de magasins pour compléter son approche multiformat. Quarante « Maxi Dia » - une déclinaison sur 1 200 mètres carrés du concept de hard-discount Dia, dont Ed est l'équivalent en France - ont été testés en 2005 en Espagne. On y trouve 2 500 références, y compris en non-alimentaire.
Enfin, dix « Carrefour Express » sont également en cours de test en Espagne. Exprimés sur une surface maximum de 2 500 mètres carrés, contre au moins 10 000 mètres carrés pour un hyper Carrefour classique, ces nouveaux magasins « Express » concentrent leur assortiment sur seulement 6 700 références (contre le double pour un hypermarché classique), dont 33 % en marque propres. Carrefour ne dit toutefois pas à quel moment ces nouveaux concepts seront importés en France.
Yves Dougin

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte