Carole Mac Veigh, l’appel du large

Carole Mac Veigh 30 ans, responsable du contrôle de gestion de Vallourec Heat Exchanger Tubes 

Partager


Crédits : STEPHANIE JAYET

C’est son entourage qui a d’abord pensé à l’industrie pour elle. "Un ami avait lu le témoignage d’une femme vivant sur une plate-forme pétrolière. Il trouvait que je lui ressemblais", s’amuse Carole Mac Veigh.

Pour cette diplômée de l’ESC Dijon, ce ne sera pas les plates-formes offshore. Ses études terminées, la jeune femme, qui a passé son enfance sous les tropiques, s’envole pour le Brésil et décroche un poste de contrôleuse de gestion dans l’usine de Vallourec, près de Belo Horizonte. Sur le site de 2 000 salariés, elle est chargée du déploiement d’un outil de suivi des performances. Elle multiplie les réunions avec les responsables de la production pour affiner les indicateurs de pilotage. "C’était un défi. J’ai beaucoup appris techniquement sur la production. Cela m’a permis de compléter mon profil financier".

Elle a réussi à obtenir en douceur la coopération de tous les services. Après trois ans au Brésil, elle rentre en France avec son mari brésilien, lassée par ses quatre heures de bus quotidiennes. À l’usine de Vénaret-les-Laumes (Côte-d’Or), elle apporte son regard neuf. En un an, elle a introduit de nouveaux outils pour faire remonter les informations sur les coûts de production et les commandes. À 30 ans, cette adepte du yoga aimerait sortir d’une fonction support. "J’ai pris goût au contact avec le terrain au Brésil". Et n’exclut pas de refaire ses bagages pour un autre pays.


Conseil à une débutante


"Être toujours à l’écoute. Et dans un environnement très masculin, l’humour est encore ce qui passe le mieux pour désamorcer les tensions"

Solène Davesne

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS