Carol Taravel Condat, chercheuse collaborative

Carol Taravel Condat, responsable du département matériaux métalliques de Technip et chef du programme transverse Corrosive fluids 

Partager

Crédits : STEPHANIE JAYET

Quand elle a passé son bac, Carol Taravel Condat n’imaginait pas qu’elle ferait sa carrière chez un grand industriel dans le domaine de la R & D. "Je m’étais inscrite en prépa sans savoir si je voulais devenir ingénieur, mais j’aimais creuser, aller au fond des choses", explique-t-elle.

Elle se pique au jeu et entre à l’INP de Grenoble. "Nous avions plusieurs enseignants-chercheurs. Ils ont su me donner envie de faire de la recherche". 24 ans après, elle ne se lasse pas de continuer à travailler sur les conduites flexibles pour les champs pétroliers et gaziers.

"Depuis mes débuts, le produit a beaucoup évolué et nous continuons de l’améliorer pour répondre aux contraintes des champs pétrolifères ultra-profonds, avec des fluides de plus en plus corrosifs".

Passionnée par le produit, fière d’avoir été à l’initiative du calcul des annulaires flexibles, Carol Taravel Condat n’a pourtant rien d’un rat de laboratoire. Elle travaille en collaboration avec le centre de R & D de Rio de Janeiro au Brésil, avec de gros clients, participe à de nombreuses commissions, intervient dans des conférences, et anime le réseau Technip des experts métallurgie-corrosion. "Les approches sont différentes d’un pays à l’autre. Je travaille avec des gens dont les cultures se complètent. La R & D, c’est d’abord un travail d’équipe. J’aime aider les gens à trouver le meilleur d’eux-mêmes ".

Conseil à une débutante
" Avoir confiance en soi et y aller. Rien n’est impossible. De plus en plus d’entreprises industrielles permettent aux femmes d’accéder à des postes de R & D et de management"

Patrice Desmedt

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS