Carnet de commandes record pour ATR

PARIS (Reuters) - ATR, une coentreprise entre EADS et le groupe italien Finmeccanica, a annoncé mercredi un carnet de commandes record de 224 avions à la fin 2011, estimé à cinq milliards de dollars, ce qui entraînera une hausse de 60% de sa production d'ici trois ans.

Partager

Le constructeur d'avions turbopropulseurs dit avoir engrangé l'an passé 236 commandes, dont 157 fermes, pour un montant total de 5,3 milliards de dollars (4,1 milliards d'euros).

Le groupe prévoit de livrer plus de 70 appareils en 2012 et de porter ses livraisons à au moins 80 appareils à partir de 2013, contre 54 appareils en 2011, dont 10 ATR 72-600.

Avec l'augmentation de ses cadences de livraison, ATR devrait voir son chiffre d'affaires, de 1,3 milliard de dollars en 2011, atteindre deux milliards de dollars d'ici 2014, précise le groupe dans un communiqué.

Le constructeur revendique 70% du carnet de commandes total des avions régionaux - de 50 à 90 sièges -, mais dans un marché de plus en plus difficile.

"Nous vivons actuellement un véritable renversement de tendance dans le marché régional. Les jets de capacité inférieure à 90 sièges y trouvent de moins en moins leur place", a déclaré Filippo Bagnato, président exécutif d'ATR, lors d'une conférence de presse.

GE Capital Aviation Services (GECAS), la division de leasing et de financement d'avions commerciaux de General Electric, a annoncé début juillet la commande ferme de deux turbopropulseurs ATR 72-600 supplémentaires, assortie de deux options.

Cette commande fait suite à la toute première commande d'ATR de GECAS signée en juin à Paris lors du salon du Bourget et porte à 17 le nombre total d'ATR commandés par GECAS avec 17 options. Les nouveaux appareils seront livrés à GECAS fin 2012.

L'ATR 72-600 peut transporter entre 68 et 74 passagers.

Cyril Altmeyer, édité par Jean-Michel Bélot

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS