Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Santé

Carmat souhaite finaliser les essais de son cœur artificiel d'ici fin 2018

, ,

Publié le , mis à jour le 27/09/2017 À 06H35

Infos Reuters PARIS (Reuters) - La société Carmat a confirmé mardi 26 septembre son objectif de finaliser les essais de son coeur artificiel ("l'étude Pivot") afin de soumettre à la fin 2018 le volet clinique de son dossier de certification européenne.

Carmat souhaite finaliser les essais de son cœur artificiel d'ici fin 2018
La société Carmat a confirmé mardi son objectif de finaliser les essais de son coeur artificiel ("l'étude Pivot") afin de soumettre à la fin 2018 le volet clinique de son dossier de certification européenne.

"Carmat est aujourd'hui en mesure de confirmer son objectif de finalisation de l'étude Pivot pour une soumission du module clinique du dossier de marquage CE (préalable à la commercialisation en Europe, NDLR) à la fin de l'année 2018", écrit la société dans le communiqué annonçant ses résultats semestriels. L'étude Pivot est une phase de transition entre les tout premiers essais de faisabilité et un éventuel processus de commercialisation.

Alors que les essais d'implantation de sa prothèse cardiaque en France ont été suspendus en novembre 2016 après la mort d'un cinquième patient par l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), Carmat a obtenu en mai 2017 l'autorisation de reprendre ses essais.

Pour les six premiers mois de l'exercice 2017, Carmat a fait part d'une hausse de 30% sur un an de ses charges d'exploitation, à 14,7 millions d'euros, du fait notamment de l'accélération de son développement industriel en vue de l'ouverture d'un nouveau site de production début 2018.

A fin juin 2017, la trésorerie et les instruments de trésorerie mobilisables atteignaient 19,9 millions d'euros, contre 31,2 millions fin 2016, soit "une consommation de trésorerie comparable au semestre précédent" selon Carmat.

Pour Reuters, Dominique Rodriguez, édité par Benjamin Mallet

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus