Carmat réfléchit à une vingtaine de nouvelles greffes pour son cœur artificiel

La société biomédicale Carmat pourrait prochainement passer à la phase deux du développement de son cœur artificiel, pour laquelle elle devra effectuer une vingtaine de nouvelles greffes. Cette nouvelle étape sera mise en œuvre si les quatre opérations prévues pour la phase une sont couronnées de succès. 

Partager
Carmat réfléchit à une vingtaine de nouvelles greffes pour son cœur artificiel

Les cœurs artificiels développés par la société hexagonale Carmat pourraient être greffés prochainement sur une vingtaine de patients. L'entreprise a annoncé le 21 octobre, lors de la publication de ses résultats semestriels, qu'elle envisageait d'entrer dans la deuxième phase de développement de son organe synthétique, si les résultats des opérations prévues pour la première période sont jugés satisfaisants.

Deux opérations déjà effectuées

La société met actuellement en œuvre l'étape une de ce développement. Pendant cette phase, dite de "faisabilité", quatre patients souffrant d'insuffisance cardiaque terminale doivent être greffés avec le cœur artificiel. La première de ces greffes a eu lieu le 18 décembre 2013. Le patient s'est éteint 74 jours plus tard, alors que l'opération visait à le faire survivre pour une durée de 30 jours.

Une seconde opération a eu lieu au CHU de Nantes le 5 août 2014. Carmat ne donne aucune information sur l'état de santé du second malade greffé dans son communiqué. Les deux derniers patients qui seront greffés sont en train d'être recrutés, détaille la start-up biomédicale.

Carmat en mauvaise santé financière

Si ces quatre opérations donnent des résultats satisfaisants, Carmat pourra "proposer aux autorités de tutelle, en France et dans d'autres pays, le protocole d'une nouvelle étude élargie à une vingtaine de patients suivis à plus long terme comme, par exemple, 180 jours", précise l'entreprise dans un communiqué. Cette deuxième étape de développement devrait être mise en œuvre avec six mois de retard, par rapport au calendrier établi initialement par Carmat.

La société est en mauvaise santé financière. Elle a effectué au premier semestre 9,9 millions d'euros de perte, faute d'entrées financières. Carmat a dû investir massivement pour développer des équipements médicaux qui permettent aux malades greffés de rentrer chez eux. Elle compte sur le versement de 7,2 millions d'euros par Bpifrance (la Banque publique d'investissement). Elle empochera ces fonds à condition que les essais en cours pour la phase une soient couronnés de succès.

Lélia de Matharel

0 Commentaire

Carmat réfléchit à une vingtaine de nouvelles greffes pour son cœur artificiel

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS