Carmat a vendu un cœur artificiel pour la première fois, en Italie

Un patient italien a récemment reçu un cœur artificiel Aeson, développé par l'entreprise française Carmat. C'est la première fois que ce dispositif est utilisé en dehors du cadre d'une étude clinique, il s'agit donc d'une étape majeure pour cette medtech.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Carmat a vendu un cœur artificiel pour la première fois, en Italie
Aux Etats-Unis, la commercialisation ne devrait pas avoir lieu avant fin 2024. /Photo d'archives/REUTERS/Christian Hartmann

Carmat a annoncé lundi 19 juillet la première implantation de son cœur artificiel bioprothétique, Aeson, dans un cadre commercial. L'implantation, qui marque la première vente de l'entreprise française depuis sa création en 2008, a récemment été réalisée au centre hospitalier de Naples (Italie). D'un coût moyen de 200 000 euros, ce cœur artificiel servira de relais au patient en l'attente d'une greffe.

La production s'accélère

Il s'agit du deuxième succès de premier plan pour Carmat en l'espace de quelques jours. En effet, l'entreprise a annoncé la semaine dernière la première implantation d'Aeson aux Etats-Unis dans le cadre d'une étude clinique, un point de départ essentiel pour conquérir le plus grand marché mondial des dispositifs médicaux. Si l'étude de faisabilité s'avère concluante, la commercialisation pourrait avoir lieu fin 2024.

Après avoir reçu le marquage CE fin 2020 en Europe, ce qui lui avait donné l'autorisation de commercialiser son cœur destiné aux malades souffrant d’insuffisance cardiaque biventriculaire terminale, l'entreprise française avait levé 56 millions d'euros en mars. Le Covid-19 a légèrement retardé les plans de Carmat, mais la production devrait désormais s'intensifier dans son usine des Yvelines. Elle prévoit de fabriquer une dizaine de cœurs artificiels par mois au cours de l'été, et une vingtaine dès cet hiver.

Avec Reuters (Sudip Kar-Gupta, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Santé
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS