L'Usine Santé

Carmat plonge en bourse après une enquête d'Envoyé Spécial

, , ,

Publié le

Le 12 septembre, l'action Carmat a ouvert en très forte baisse après la diffusion, la veille au soir, d'une enquête sur la société dans l'émission Envoyé Spécial, sur France 2. Le patron du fonds d'investissement Truffle Capital, cofondateur et actionnaire historique de Carmat, réfute les accusations.

Carmat plonge en bourse après une enquête d'Envoyé Spécial © Sebastien Sindeu - L'Usine Nouvelle

Quelques jours à peine après l'annonce de l'implantation réussie d'un coeur artificiel Carmat sur un patient à Nantes, voilà la société française prise dans un tourbillon médiatique... non sans conséquences sur son cours de Bourse.

L'action Carmat a ainsi perdu 15 % à l'ouverture ce 12 septembreA l'origine de l'effondrement du cours, la diffusion d'une enquête sur la société dans le magazine Envoyé Spécial, le 11 septembre, sur France 2.

Le reportage y décrypte notamment la stratégie de communication mise en place par Carmat, notamment lors de la toute première implantation de leur coeur artificiel total sur un patient français en décembre 2013, pour séduire les investisseurs. Et diffuse des témoignages de chirurgiens cardiaques et experts de la santé qui relativisent la portée révolutionnaire du coeur bioprothétique développé par la société.

MISE EN CAUSE DU FONDS D'INVESTISSEMENT ACTIONNAIRE

Mis en cause également, le fonds de capital-investissement Truffle Capital, actionnaire à hauteur de 26 % de la société. Selon le reportage, Truffle Capital aurait estimé généreusement le marché adressé (100 000 patients par an), tout en vendant des titres. 

Sur BFM Business ce 12 septembre, Philippe Pouletty, le patron du fonds d'investissement, a démenti ces allégations en assurant que Truffle possédait encore "74,5% de (sa) position historique de 2008, les seuls mouvements (étant) liés à la cloture de FCPI (fonds commun de placement dans l'innovation, ndlr) arrivés à échéance"

En début d'après-midi, ce 12 septembre, le titre Carmat ne cédait plus que 7%.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte