Carmat confiant pour clôturer les essais sur son coeur artificiel avant fin 2014

Dans un entretien à Reuters, le directeur général du groupe Carmat a annoncé que les essais cliniques sur l'homme de son coeur artificiel devraient être terminés avant la fin 2014, ce qui permettrait une commercialisation en Europe dans la foulée.

Partager
Carmat confiant pour clôturer les essais sur son coeur artificiel avant fin 2014

Carmat a obtenu en septembre l'autorisation des autorités françaises pour tester ce coeur artificiel sur quatre patients en France dans trois établissements. La société avait déjà obtenu en mai l'autorisation de quatre centres médicaux à l'étranger.

"Pour l'instant, les tests se déroulent comme prévu. Le comité de sélection des patients et le comité d'experts de surveillance des résultats sont constitués et travaillent", a déclaré Marcello Conviti.

La première phase des tests, qui doit durer un mois à compter de l'implantation du quatrième malade, portera avant tout sur la sécurité de la prothèse.

Au cours d'une seconde phase se déroulant sur six mois et visant à mesurer son efficacité, Carmat élargira ses tests à 20 malades tout en augmentant les centres d'implantation en France et à l'étranger.

"Les deux phases devraient être terminées avant la fin 2014 si tout se passe bien", a dit Marcello Conviti.

Une fois les essais cliniques achevés, "le marquage CE, qui permettra une commercialisation en Europe, pourrait s'effectuer dans un délai de 60 jours", a-t-il ajouté, remarquant que la faible espérance de vie des malades concernés et l'absence d'équivalence au coeur artificiel de Carmat plaidait en faveur de cette réactivité.

DES RESSOURCES SUFFISANTES

La commercialisation en Europe s'effectuera sur les marchés privilégiés que sont la France, l'Allemagne et l'Italie. Après le lancement commercial en Europe, Carmat fera les tests nécessaires pour qu'une étude puisse être approuvée par l'agence américaine des médicaments (FDA).

Aux Etats-Unis, "toutes les grandes compagnies qui sont actives sur la chirurgie cardiaque, comme Johnson & Johnson, Medtronic, Edwards, St Jude, sont intéressées à élargir la base des malades traités. On est en contact avec ces sociétés", a déclaré Marcello Conviti, sans plus de précision.

Interrogé sur les moyens financiers que le groupe met à la disposition de son projet, il a répondu: "Nous pouvons financer nos tests cliniques dans lesquels nous sommes engagés jusqu'à la fin 2014. Il est évident que des résultats positifs dévoileront d'autres scénarios et il pourrait être intéressant d'accélérer les choses, mais ce n'est pas le sujet aujourd'hui".

Entre 100 000 et 120 000 malades pourraient potentiellement bénéficier de la technologie de Carmat en Amérique du Nord et en Europe, pour un marché mondial évalué à environ 16 milliards d'euros.

Le prix de ce coeur artificiel de quelque 900 grammes est estimé par les analystes entre 140 000 et 180 000 euros alors qu'une transplantation classique coûte 250 000 euros en France et presque un million de dollars aux Etats-Unis, selon des chiffres communiqués par Carmat.

Aujourd'hui, la prothèse est anatomiquement compatible avec 86% d'hommes et environ 20% de femmes. Mais Carmat envisage d'élaborer un coeur plus petit pour l'adapter à la morphologie féminine notamment.

Le capital de Carmat est contrôlé par EADS (30,1%), le fonds Truffle Capital (24,8%), le professeur Carpentier (15,8%), le solde étant dans le public.

Inventé par le chirurgien français Alain Carpentier, le coeur artificiel de Carmat mime le fonctionnement du coeur naturel. Il est destiné à des malades ayant une insuffisance cardiaque à un stade terminal et dont l'espérance de vie est très courte.

(avec Reuters)

0 Commentaire

Carmat confiant pour clôturer les essais sur son coeur artificiel avant fin 2014

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS