Carlyle, DWS intéressés par Arriva, Keolis aussi en lice

par Pamela Barbaglia, Arno Schuetze et Harry Brumpton
Partager

LONDRES/FRANCFORT/NEW YORK (Reuters) - Le fonds américain de capital investissement Carlyle et le gestionnaire d'actifs allemand DWS se préparent à soumettre une offre sur le groupe britannique de transport par rail et par autocars Arriva à la suite de discussions avec son propriétaire Deutsche Bahn, ont dit à Reuters des sources proches du dossier.

La procédure d'enchères menée par le groupe ferroviaire allemand et Citi devrait démarrer à la mi-juin, ont déclaré quatre sources.

Deutsche Bahn, qui a acheté Arriva en 2010, doit libérer du cash pour réduire son endettement et relancer sa croissance. Le groupe allemand espère empocher jusqu'à 4,5 milliards d'euros, alors que sa dette atteignait 19,5 milliards d'euros fin 2018, a observé l'une des sources.

Mais les parties intéressées sont plus réservées et valorisent Arriva entre trois et 3,5 milliards d'euros, ont fait valoir les sources.

La vente d'Arriva est la première priorité de Deutsche Bahn, sans exclure toutefois une introduction en Bourse de sa filiale pour maximiser le prix, ont précisé les sources.

Le fonds de capital investissement américain Apollo et Keolis, filiale de la SNCF, travaillent de leur côté à leur propre offre sur Arriva, ont-elles ajouté.

Deutsche Bahn veut recevoir des propositions provisoires avant l'été afin de poursuivre des discussions exclusives avec un candidat privilégié fin septembre ou début octobre, a expliqué l'une des sources.

Alexander Doll, membre du directoire de Deutsche Bahn, a confirmé que l'opérateur ferroviaire poursuivait les deux pistes: une cession de 100% d'Arriva à un ou plusieurs investisseurs ou une IPO.

DWS et Keolis se sont refusé à tout commentaire. Apollo et Carlyle n'étaient pas disponibles dans l'immédiat.

Arriva, qui emploie 53.000 personnes en Europe, a dégagé un excédent brut d'exploitation de 575 millions d'euros en 2018 et réalisé un chiffre d'affaires de 5,44 milliards d'euros.

(Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

09 - DEPARTEMENT DE L'ARIEGE

Calibrage de l'accotement végétalisé sur la RD1 A

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS