Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Carlos Tavares parmi les prétendants pour diriger Aston Martin

, ,

Publié le

Vu sur le web D'après le Wall Street Journal, l'ex-numéro 2 de Renault remercié par le constructeur français fin août, Carlos Tavares, pourrait prendre la tête du britannique Aston Martin.

Carlos Tavares parmi les prétendants pour diriger Aston Martin © DR

S'il se voyait davantage de l'autre côté de l'Atlantique, Carlos Tavares pourrait finalement n'avoir qu'à traverser la Manche. D'après un article du Wall Street Journal publié ce mardi 10 septembre, l'ex-numéro 2 de Renault, remercié par le constructeur français fin août, pourrait en effet rebondir chez le constructeur britannique Aston Martin.

Un job de rêve pour Carlos Tavares ?

Selon une source proche du dossier, Carlos Tavares ferait en effet partie d'une "short list" de candidats pour prendre les commandes de la marque de voitures de luxe et de course. S'il n'était pas joignable dans l'immédiat pour commenter cette information, précise le quotidien financier américain, l'ingénieur portugais, passionné d'automobile, se verrait certainement bien diriger le prestigieux fournisseur de James Bond.

"Quiconque se passionne pour l'industrie automobile parvient à la conclusion qu'à un moment donné vous avez l'énergie et l'appétit pour devenir numéro un", avait ainsi confié Carlos Tavares dans une interview à Bloomberg publiée le 16 août, provoquant son éviction de chez Renault deux semaines plus tard.

De nouveaux programmes à mener

Si Carlos Tavares rejoignait Aston Martin, l'actuel PDG Ulrich Bez, âgé de 69 ans, conserverait la présidence du conseil d'administration, explique le Wall Street Journal. Le constructeur britannique est détenu par le fonds italien InvestIndustrial, qui a porté sa part dans le capital à 37,5% en décembre dernier. Grâce à cet accord, Aston Martin avait annoncé sa volonté "d'investir plus d'un demi milliard de livres dans de nouveaux modèles et dans un programme technologique durant les cinq prochaines années".

Julien Bonnet

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle