Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Carlos Tavares expose les ambitions de PSA dans l'électrique et aux USA

, , , ,

Publié le , mis à jour le 18/01/2018 À 07H44

par Joseph White

Carlos Tavares expose les ambitions de PSA dans l'électrique et aux USA
Carlos Tavares, président du directoire de PSA Peugeot Citroën a dit mercredi que d'ici 2025 "le groupe PSA serait électrifié à 100%".
© Pascal Guittet

DETROIT (Reuters) - Carlos Tavares, président du directoire de PSA, a annoncé mercredi que le constructeur français proposerait d'ici 2025 une version électrique de l'ensemble de ses véhicules et qu'il allait faire appel au savoir-faire d'anciens ingénieurs d'Opel pour concevoir des modèles lui permettant d'effectuer son retour sur le marché américain.

S'exprimant à l'occasion du Congrès mondial du journal Automotive News, organisé à Detroit, Carlos Tavares a exposé un programme ambitieux s'appuyant notamment sur le rachat en 2017 des actifs européens de General Motors, soit les marques Opel et Vauxhall.

Il a déclaré que, d'ici 2025, "le groupe PSA sera à 100% électrifié", en allusion aux véhicules électriques ou hybrides. Carlos Tavares et un porte-parole du groupe ont précisé qu'une version électrique serait disponible à cette date pour l'ensemble des modèles du groupe.

Carlos Tavares a également déclaré que, d'ici 2030, 80% des véhicules de PSA pourraient être utilisés en pilotage automatique sous certaines conditions et que 10% seraient capables d'une conduite autonome.

Peugeot s'est retiré du marché américain il y a plus de 20 ans, confronté à la concurrence des constructeurs japonais et à l'évolution des goûts des automobilistes américains. Carlos Tavares, ancien dirigeant de Renault arrivé à la tête du groupe en 2014, a déjà détaillé un programme prévoyant un retour progressif du constructeur aux Etats-Unis, qui commencera avec un service de transport partagé.

S'ADAPTER AUX GOÛTS AMÉRICAINS

Il a présenté mercredi un plan en trois temps pour permettre à PSA de revenir sur le deuxième marché automobile mondial. Peugeot a déjà commencé à proposer des services de covoiturage aux Etats-Unis avec sa marque Free2Move, qui utilise des voitures d'autres marques. "La mobilité (...) est au coeur de notre plan stratégique", a-t-il dit.

La prochaine étape, selon le président du directoire de PSA, sera de fournir ce même type de services avec des voitures du groupe. Puis il s'agira de commercialiser aux Etats-Unis des véhicules PSA conçus par des ingénieurs Opel qui travaillaient pour GM.

Les ingénieurs d'Opel peuvent "faire en sorte que les futurs produits à destination de ce marché soient pleinement compatibles avec les Etats-Unis", pas seulement d'un point de vue réglementaire mais aussi en termes de goûts des consommateurs, a dit Carlos Tavares. "Des gens (de PSA) travaillent en ce moment sur des voitures" destinées au marché américain, a-t-il déclaré. Carlos Tavares a ajouté que PSA annoncerait bientôt un accord portant sur un développement de ses capacités industrielles en Asie du Sud-Est mais il a refusé d'en dire davantage.

Il a aussi esquivé une question sur un éventuel intérêt de PSA pour des marques de Fiat Chrysler Automobiles. Il a déclaré que Sergio Marchionne, administrateur délégué du constructeur italo-américain, devrait l'appeler, avant d'ajouter qu'il avait suffisamment de pain sur la planche "pour le moment".

 

(Benoit Van Overstraeten et Bertrand Boucey pour le service français)

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle