Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Carlos Tavares expose les ambitions de PSA dans l'électrique et aux USA

, , , ,

Publié le , mis à jour le 18/01/2018 À 07H44

par Joseph White

Carlos Tavares expose les ambitions de PSA dans l'électrique et aux USA
Carlos Tavares, président du directoire de PSA Peugeot Citroën a dit mercredi que d'ici 2025 "le groupe PSA serait électrifié à 100%".
© Pascal Guittet

DETROIT (Reuters) - Carlos Tavares, président du directoire de PSA, a annoncé mercredi que le constructeur français proposerait d'ici 2025 une version électrique de l'ensemble de ses véhicules et qu'il allait faire appel au savoir-faire d'anciens ingénieurs d'Opel pour concevoir des modèles lui permettant d'effectuer son retour sur le marché américain.

S'exprimant à l'occasion du Congrès mondial du journal Automotive News, organisé à Detroit, Carlos Tavares a exposé un programme ambitieux s'appuyant notamment sur le rachat en 2017 des actifs européens de General Motors, soit les marques Opel et Vauxhall.

Il a déclaré que, d'ici 2025, "le groupe PSA sera à 100% électrifié", en allusion aux véhicules électriques ou hybrides. Carlos Tavares et un porte-parole du groupe ont précisé qu'une version électrique serait disponible à cette date pour l'ensemble des modèles du groupe.

Carlos Tavares a également déclaré que, d'ici 2030, 80% des véhicules de PSA pourraient être utilisés en pilotage automatique sous certaines conditions et que 10% seraient capables d'une conduite autonome.

Peugeot s'est retiré du marché américain il y a plus de 20 ans, confronté à la concurrence des constructeurs japonais et à l'évolution des goûts des automobilistes américains. Carlos Tavares, ancien dirigeant de Renault arrivé à la tête du groupe en 2014, a déjà détaillé un programme prévoyant un retour progressif du constructeur aux Etats-Unis, qui commencera avec un service de transport partagé.

S'ADAPTER AUX GOÛTS AMÉRICAINS

Il a présenté mercredi un plan en trois temps pour permettre à PSA de revenir sur le deuxième marché automobile mondial. Peugeot a déjà commencé à proposer des services de covoiturage aux Etats-Unis avec sa marque Free2Move, qui utilise des voitures d'autres marques. "La mobilité (...) est au coeur de notre plan stratégique", a-t-il dit.

La prochaine étape, selon le président du directoire de PSA, sera de fournir ce même type de services avec des voitures du groupe. Puis il s'agira de commercialiser aux Etats-Unis des véhicules PSA conçus par des ingénieurs Opel qui travaillaient pour GM.

Les ingénieurs d'Opel peuvent "faire en sorte que les futurs produits à destination de ce marché soient pleinement compatibles avec les Etats-Unis", pas seulement d'un point de vue réglementaire mais aussi en termes de goûts des consommateurs, a dit Carlos Tavares. "Des gens (de PSA) travaillent en ce moment sur des voitures" destinées au marché américain, a-t-il déclaré. Carlos Tavares a ajouté que PSA annoncerait bientôt un accord portant sur un développement de ses capacités industrielles en Asie du Sud-Est mais il a refusé d'en dire davantage.

Il a aussi esquivé une question sur un éventuel intérêt de PSA pour des marques de Fiat Chrysler Automobiles. Il a déclaré que Sergio Marchionne, administrateur délégué du constructeur italo-américain, devrait l'appeler, avant d'ajouter qu'il avait suffisamment de pain sur la planche "pour le moment".

 

(Benoit Van Overstraeten et Bertrand Boucey pour le service français)

Réagir à cet article

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle