Economie

Carlos Ghosn, Thomas Pesquet, Mike Horn, Maud Fontenoy, Matt Damon... Conseils d'experts pour un confinement réussi

Publié le

Entretien "C'est dans les grandes épreuves que se révèle l'étincelle humaine", dirait Mike Horn. "La source des problèmes, c'est toujours vous-même", préfère Carlos Ghosn. Pour bien commencer le mois d'avril, laissons la parole à cinq personnalités qui ont survécu au confinement et à la solitude. 

Carlos Ghosn, Thomas Pesquet, Mike Horn, Maud Fontenoy, Matt Damon... Conseils d'experts pour un confinement réussi
Selon nos informations exclusives, Bubulle, le poisson rouge d'un écrivain célèbre, a débuté l'écriture de son journal du confinement.
© Ahmed Zayan - Unsplash

Les entreprises citées

Thomas Pesquet

Sa punchline : "L'être humain s'habitue à tout."

Pas sûr que tout le monde puisse le faire, mais Thomas Pesquet fait preuve d'étonnantes capacités d'adaptation, après un entraînement solide. Il a passé 196 jours dans l’espace en vivant dans la Station spatiale internationale, à 400 km de la Terre. Et depuis son retour sur Terre en janvier 2017, il n’a pas chômé… et envisage déjà d’y retourner en 2021.

En quoi peut-il vous inspirer : "Quand on s'approchait, c'était tellement immense, ça brillait, j'avais l'impression d'être dans Star Wars", raconte-t-il a posteriori en 2017 à propos de son arrivée dans l’espace. Vous aussi vous verrez, vous aurez des étoiles plein les yeux à l’approche de la fin du confinement. Et d’ici là, il vous est possible de sortir à plus d’un kilomètre de votre domicile : en regardant le ciel.

Notre conseil  : si les photos vues du ciel de l'astronaute français ont émerveillé les twittos, il n'est pas certain que les photos de votre cuisine, de votre pratique du yoga ou de votre balcon passionneront les confinés. 

 

Mike Horn

Sa punchline : "On qualifie d'impossible les choses que l'on n'a pas vraiment envie de faire", écrit l’explorateur-aventurier Mike Horn dans son livre « Conquérant de l’impossible » publié en 2014. Il est un spécialiste de la survie dans des conditions extrêmes et en l’absence de toute vie humaine.

En quoi peut-il vous inspirer ? : "Beaucoup de gens se gâchent la journée - et celle des autres - pour des détails. J'ai appris que les choses qui méritent de nous compliquer l'existence sont très rares." Tout est dit. Il vous invite aussi (dans son livre de 2015 « Vouloir toucher les étoiles ») à définir votre propre sommet. La fin du confinement ? "Contrairement à une idée reçue, les himalayistes ne se fixent pas comme objectif d'atteindre le sommet. En grimpant, on ne pense qu'à descendre. De manière obsessionnelle. Le vrai sommet, c'est le retour au camp de base. Entier. Vivant." Grimper pour penser à descendre... voilà un paradoxe qui devrait vous inciter à utiliser votre temps libre pour philosopher, à l'image de cette synthèse vivante de Jean-Claude Van Damme et de Chuck Norris qu'est Mike. 

Notre conseil : "Chacun de nous, dans sa vie, a sa propre montagne à gravir." Avant de vous lancer dans l'ascension de votre appartement, vérifiez que l'armoire est solide et bien fixée au mur de la chambre. Idem pour les arbres, vous n'avez plus quatre ans et la branche qui semble si solide ne supportera peut-être pas votre corps d'adulte, qui s'est un peu laissé aller ces derniers temps... 

 

Carlos Ghosn

Sa punchline : "Quand on rate sa sortie, c'est aussi triste que de ne pas réussir sa mission" (issue de son livre « Citoyen du monde » publié en 2003)

Un peu plus d’un an après sa spectaculaire arrestation au Japon où il avait été incarcéré puis placé sous assignation à résidence à Tokyo, l’ancien patron de Renault et Nissan, Carlos Ghosn, s’enfuit fin décembre 2019 dans des conditions rocambolesques pour se réfugier au Liban.  

"J'étais dans un système que je ne connais pas, déclare-t-il le 8 janvier dernier en évoquant les conditions de sa détention au Japon. C'est comme si j'étais mort. Vous vous anesthésiez, c'est votre façon de survivre. Quand j'ai vu que j'étais sorti, c'est comme si quelque part, je revenais à la vie."

En quoi peut-il vous inspirer ? "Tout le monde a peur du risque, mais chacun réagit différemment face à la prise de risque : certaines peurs paralysent tandis que d'autres motivent"est-il cité dans le livre « La Cité de la réussite 2014 ». Franchement, votre peur du gluten était-elle vraiment fondée ? Fallait-il vraiment prendre cet air effrayé quand vous croisiez un steak à la cantine? Et si vous profitiez de l'occasion pour vivre de façon apaisée vos choix... Votre entourage vous remercie déjà. 

Notre conseil : Apprenez la harpe plutôt que la flûte traversière. Si un jour vous voulez vous évader dans un caisson d'instrument de musique, comme la rumeur a prétendu que l'avait fait l'ex-patron de Renault Nissan (ce qu'il a démenti), ce sera quand même plus simple (après avoir percé des trous pour respirer).

 

Maud Fontenoy

Sa punchline : "L'important, c'est d'aller jusqu'au bout, de ne jamais lâcher. Même si la vie est difficile, même si l'on va à contre-courant."

C'est ce que déclare en 2007 la navigatrice française Maud Fontenoy lorsqu’elle accoste à l'île de la Réunion, après avoir bouclé un tour du monde à contre-courant et d'est en ouest à bord de son voilier L'Oréal Paris. Elle se bat désormais pour la sauvegarde des océans.

En quoi peut-elle vous inspirer ? : "Ce sera très probablement mon dernier voyage en solitaire, j'ai fait le tour de la question et j'ai trouvé des réponses. Ce voyage m'a ouvert aux autres." Vous aussi, après ce voyage immobile en solitaire ou en petit nombre, vous adorerez désormais échanger avec vos collègues, vos fournisseurs, vos voisins de palier, et, qui sait, la foule d'un métro, d'un bus ou d'un TER bondé, vous réconciliera enfin avec l'Humanité. 

Notre conseil : C'est une très mauvaise idée de vouloir vous entraîner dans votre salle de bains. D'abord vous n'avez qu'une douche et personne n'a jamais avancé en agitant les bras. Au mieux vous avez l'air d'un moulin à vents mais pour la production de farine, vous repasserez. 

 

Matt Damon

Sa punchline : "Vous vous demandez peut-être ce que je fais de mon temps libre ? Je passe beaucoup de temps vautré à regarder la télé. Vous aussi, alors ne me jugez pas."

Dans le film « Seul sur Mars » de Ridley Scott sorti en 2015 (adapté du roman d'Andy Weir), Matt Damon incarne Mark Watney, astronaute laissé pour mort par ses coéquipiers lors d’une expédition sur cette planète hostile, sans moyen de repartir.

En quoi peut-il vous inspirer ? : "J'ai testé mes équerres en tapant dessus avec des pierres. Nous autres, scientifiques interplanétaires, sommes connus pour ce genre de méthode sophistiquée."  Botaniste de formation, son personnage cultive des pommes de terre à l’intérieur de l’habitat pour survivre en attendant la prochaine mission habitée sur Mars prévue… quatre ans plus tard.

Notre conseil: Pour cultiver ses pommes de terre, Mark Watney utilise le sol de Mars qu'il fertilise avec les excréments de l'équipage. On vous le déconseille si vous ne disposez pas (au moins) d’un balcon…

 

Leur persévérance pourrait également vous inspirer : l’explorateur Bertrand Picard, et pourquoi pas le Comte de Monte Cristo ou Robinson Crusoé…  Sans oublier Michel Drucker, confiné depuis 22 ans sur un canapé rouge par France Télévisions.

 

Ces conseils d'un premier Avril ne nous font pas oublier que des personnes sont sur le pont actuellement pour alléger les douleurs et soigner les malades. Nous les remercions, tout comme ceux qui doivent aller travailler, plus ou moins inquiets, pour que la vie de tous continue presque normalement. 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte