Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Carlos Ghosn redemande une libération sous caution avec de nouveaux avocats

, , , ,

Publié le , mis à jour le 28/02/2019 À 09H50

Le 28 février, le tribunal de Tokyo au Japon a annoncé le dépôt d'une nouvelle demande de libération sous caution pour Carlos Ghosn. L'ancien patron de Renault et Nissan est emprisonné depuis le 19 novembre 2018 pour soupçons de malversations financières et d'abus de confiance. Il s'est récemment entouré d'une nouvelle équipe juridique.

Carlos Ghosn redemande une libération sous caution avec de nouveaux avocats
Le tribunal de Tokyo au Japon a annoncé le dépôt d'une nouvelle demande de libération sous caution pour Carlos Ghosn. REUTERS / Chaiwat Subprasom
© Chaiwat Subprasom

Les nouveaux avocats de Carlos Ghosn ont déposé une demande de libération sous caution pour l'ancien patron de Nissan et de Renault, a annoncé jeudi 28 février le tribunal de Tokyo.

Nouvelle équipe juridique

Carlos Ghosn est en détention au Japon depuis son arrestation le 19 novembre 2018 pour des malversations financières présumées lorsqu'il était à la tête de Nissan. L'ancien dirigeant dément les accusations à son encontre et ses précédentes demandes de libération ont été rejetées.

Il s'est entouré en février d'une nouvelle équipe juridique emmenée par Junichiro Hironaka, un avocat qui dirigeait autrefois le parquet enquêtant aujourd'hui sur lui.

Avec Reuters (Elaine Lies; Bertrand Boucey pour le service français)

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle