Carlos Ghosn est-il (réellement) content de l'élection d'Emmanuel Macron ?

Si l'emblématique dirigeant de l'Alliance Renault-Nissan s'est déclaré ouvertement "satisfait" de l'arrivée d'Emmanuel Macron à la présidence de la République française, les derniers rapports (de force) entre les deux hommes invitent la presse japonaise à douter de la sincérité de ces propos.

Partager
TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Carlos Ghosn est-il (réellement) content de l'élection d'Emmanuel Macron ?
Carlos Ghosn, le patron de l'Alliance Renault-Nissan

La victoire d'Emmanuel Macron dimanche 7 mai lors de l'élection présidentielle française va-t-elle ébranler l'inflexible Carlos Ghosn à la tête de l'un des fleurons de l'industrie automobile mondiale ? C'est la question que se posent les Japonais, alors que le patron de l'alliance franco-nippone Renault-Nissan vient de déclarer que l'élection de Macron était "une bonne nouvelle".

Celui qui a récemment lâché les rênes de Nissan pour se focaliser sur la direction de Renault et de Mitsubishi, s'est réjoui de l'arrivée de l'ancien ministre de l'Economie dans une interview accordée à Bloomberg. "Il a été élu pour de nombreuses raisons. (...) Le fait qu'il croie en un marché global, en l'intégration de l'Europe et l'importance de l'Europe, est clairement une très bonne nouvelle pour toutes les sociétés et toutes les entreprises", a-t-il expliqué.

Des rapports pourtant complexes

Il ne s'agit certes pas d'un soutien indéfectible encore moins d'une déclaration enflammée. Toutefois Carlos Ghosn parle de "bonne nouvelle" quand les dernières relations entre les deux hommes peuvent être qualifiées de complexes. En effet, comme le souligne le Japan Times, le nouveau président français s'était exprimé en mai 2016 en faveur de la politique globale du n°1 de Renault tout en critiquant ouvertement sa rémunération.

Par ailleurs, Emmanuel Macron était aux commandes de l'Economie lorsque l'Etat a décidé d'augmenter sa participation au capital de Renault en 2015. Le renforcement de la présence publique chez le constructeur automobile, même annoncée comme temporaire, a courroucé son patron estimant qu'elle freinait le développement des synergies entre Renault et Nissan. Ce dernier a rappelé il y a quelques mois son souhait que la France revende les parts alors acquises, rappelle Bloomberg. Carlos Ghosn estime qu'il est trop tôt pour envisager ou commenter les éventuels projets de Macron à ce sujet.

0 Commentaire

Carlos Ghosn est-il (réellement) content de l'élection d'Emmanuel Macron ?

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

NEWSLETTER Auto et Mobilités

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

François Alu, danseur... et coach en entreprise

François Alu, danseur... et coach en entreprise

Dans le nouveau podcast Inspiration, François Alu, premier danseur de ballet de l'Opéra de Paris répond aux questions de Christophe Bys. Une interview réalisée à l'occasion...

Écouter cet épisode

L'innovation selon le patron de Valeo

L'innovation selon le patron de Valeo

Jacques Aschenbroich, le PDG de Valeo, était présent aux Assises de l'Industrie organisées par L'Usine Nouvelle. Le dirigeant du groupe français, spécialiste des systèmes...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 30/11/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS