Carlos Ghosn à nouveau arrêté au Japon en lien avec des flux suspects vers Oman

Moins d'un mois après avoir été libéré sous conditions, Carlos Ghosn a été arrêté pour la quatrième fois au Japon le 4 avril. De nouveaux soupçons de malversations financières pèsent contre l'ancien patron de Renault et Nissan après le signalement de flux suspects vers Oman.

Partager
Carlos Ghosn à nouveau arrêté au Japon en lien avec des flux suspects vers Oman
Carlos Ghosn a été arrêté pour la quatrième fois au Japon le 4 avril. (Image d'archive)

Carlos Ghosn est arrêté pour la quatrième fois. Jeudi 4 avril au matin, l’ancien PDG du groupe Renault a été interpellé à son domicile de Tokyo (Japon) pour de nouveaux soupçons de malversations financières. Ces accusations sont liées aux flux suspects signalés par Renault vers un partenaire commercial de Renault-Nissan à Oman, au Moyen-Orient.

Selon les médias japonais, le dirigeant se trouvait à la mi-journée dans le bureau des procureurs et son placement en détention n'a pas encore été rapporté. Ce type de ré-arrestation est très rare dans le système judiciaire japonais. Il y a moins d’un mois, le 6 mars, Carlos Ghosn avait été remis en liberté (très) surveillée, également un fait d’exception au Japon.

“Mon arrestation est révoltante et arbitraire”

Le magnat de l’automobile a déjà réagi dans un communiqué. “Mon arrestation ce matin est révoltante et arbitraire”, explique-t-il. “Elle fait partie d’une nouvelle manoeuvre de certains individus chez Nissan qui vise à m’empêcher de me défendre en manipulant les procureurs. Pourquoi venir m’arrêter alors que je n’entravais en rien la procédure en cours sinon pour me briser ? Je suis innocent”, ajoute-t-il.

Sur un nouveau compte Twitter, l’industriel libano-brésilo-français avait promis de dire “la vérité” lors d’une conférence de presse le 11 avril. Ce devait être la première prise de parole en public de Carlos Ghosn depuis sa libération.

Charges du groupe Renault contre son ancien PDG

Dans un premier temps, après l’arrestation de Carlos Ghosn en novembre 2018, le groupe Renault s’était montré prudent sur les accusations pesant contre son ancien PDG. Le dirigeant avait présenté sa démission le 24 janvier pour éviter d’être révoqué par le conseil d’administration. Ces derniers jours, le constructeur français a multiplié les charges contre l’industriel.

Mercredi 3 avril, les administrateurs ont rapporté “des pratiques contestables et dissimulées” de Carlos Ghosn après une mission de vérification de la direction de l'éthique. Le même jour, le conseil d’administration a décidé de supprimer la retraite annuelle de 770 000 euros à laquelle Carlos Ghosn faisait valoir ses droits.

1 Commentaire

Carlos Ghosn à nouveau arrêté au Japon en lien avec des flux suspects vers Oman

verdarié
07/04/2019 10h:01

Ce qui arrive à Carlos Ghosn n'est à mon avis qu'un avertissement de ce qui risque d'arriver aux dirigeants internationaux habitués à tricher avec les règles de chaque pays pour profiter toujours plus de la mondialisation.

Réagir à ce commentaire

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Auto et Mobilités

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Jonconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

78 - St Germain en Laye

Entretien de linge de table dans les bâtiments communaux

DATE DE REPONSE 04/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS