Carlos Ghosn entendu dans l’affaire d’espionnage Renault

Le PDG du groupe Renault a été réentendu en tant que partie civile par le juge d’instruction ce 14 juin.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Carlos Ghosn entendu dans l’affaire d’espionnage Renault

Selon l’AFP, qui s’appuie sur une source proche du dossier, le patron du constructeur a été reçu ce jeudi par le juge d’instruction Hervé Robert, qui enquête sur l’affaire d’espionnage présumé de début 2011. "Le magistrat a souhaité ré-entendre la partie civile et c'est Carlos Ghosn, en sa qualité de PDG, qui s'est rendu sur place", a confirmé le constructeur automobile.

Le juge d’instruction mène l’enquête sur une escroquerie au renseignement ayant visé des cadres de Renault qui ont été accusés à tort d'espionnage et licenciés en janvier 2011, avant d'être innocentés. Mais il est aussi en charge d’une affaire similaire concernant d'autres cadres d'une filiale du groupe français au Luxembourg.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Toute cette affaire française avait mis à mal le groupe Renault en début d’année 2011, entraînant notamment la démission du numéro deux Patrick Pélata, depuis remplacé par Carlos Tavares. Au final, un ex-responsable de la sécurité chez Renault, Dominique Gevrey, a été mis en examen pour escroquerie en bande organisée et placé huit mois en détention de mars à novembre 2011.

La justice le soupçonne d'avoir contribué à l'escroquerie au renseignement en faisant accuser à tort d'espionnage industriel trois cadres de Renault. Il a assuré pour sa part avoir agi de bonne foi par l'intermédiaire d'une mystérieuse source, qu'il n'a pas voulu révéler, supposée avoir été à l'origine des informations sur les trois cadres.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS