Carlos Ghosn entame son deuxième jour de garde à vue, Renault réunit son conseil d'administration

Ce 20 novembre, Carlos Ghosn est toujours auditionné par la justice nippone à propos de fraude financière présumée. L’action de Nissan a chuté à la bourse de Tokyo. Mitsubishi, l’autre marque nippone de l’Alliance, veut aussi démettre de ses fonctions celui qui dirige par ailleurs le groupe français Renault. Celui-ci va réunir son conseil d'administration ce 20 novembre.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Carlos Ghosn entame son deuxième jour de garde à vue, Renault réunit son conseil d'administration
Carlos Ghosn au Mondial de l'automobile en septembre 2018.

Deuxième journée de garde à vue pour Carlos Ghosn à Tokyo (Japon). Le dirigeant de l’alliance Renault Nissan a été arrêté le 19 novembre, à la descente de son jet privé, pour des faits présumés de fraude financière. Le patron franco-libano-brésilien est auditionné dans un centre de détention de la capitale nippone. Il doit notamment s’expliquer sur la dissimulation de 44 millions de dollars de revenus.

Des maisons non déclarées au coeur de l'enquête

Selon la télévision publique japonaise NHK, Nissan Motor avait mis à disposition de son président des maisons à Rio de Janeiro, Beyrouth, Paris et Amsterdam. "Nissan aurait payé des milliards de yens à une entreprise affiliée qui est propriétaire des maisons. Carlos Ghosn n'aurait payé qu'une partie du loyer". Des avantages absents du compte-rendu financier transmis à la Bourse de Tokyo.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Nissan, Mitsubishi et Renault vont réunir leurs CA

Nissan s’est rapidement désolidarisé de son leader. La société a annoncé dès le 19 novembre la réunion de son conseil d’administration le jeudi 22 novembre en vue de démettre le dirigeant français de ses fonctions de président. L’autre marque nippone du groupe, Mitsubishi, va en faire de même dans les prochains jours.

Renault va également réunir son conseil d’administration ce 20 novembre, a fait savoir l’entreprise française. La réunion est prévue à 19 heures. "Dans l’attente d’informations précises émanant de Carlos Ghosn, Président-Directeur Général de l’entreprise, les administrateurs consultés expriment leur attachement à la défense de l’intérêt du groupe Renault dans l’Alliance", était-il précisé dans un communiqué le 19 novembre.

L’action Nissan a perdu 5,5% le 20 novembre, atteignant son niveau le plus bas de l’année, tandis que Mitsbushi Motors a chuté de 6,85%, dans un indice Nikkei en baisse d’1,09% à 21.583,12 points. Le 19 novembre, l’action Renault avait terminé la journée sur une baisse de 8,43% à la bourse de Paris.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS