Cargill/Cerestar : feu vert partiel de Bruxelles

Partager

La Commission européenne a autorisé la plus grande partie de l'opération d'acquisition de Cerestar, le n°1 européen de l'amidon, par l'américain Cargill.

Les restrictions portent sur le marché britannique des édulcorants (sirops et mélanges à base de glucose), le Royaume Uni ayant demandé le renvoi du dossier devant les autorités britanniques afin d'étudier les répercussions de la fusion sur ce marché.

Pour le reste, la Commission a jugé que Cargill, qui est un opérateur international de tout premier plan dans différents secteurs de l'agro-alimentaire, continuerait à rencontrer une concurrence effective sur le marché de l'amidon et de ses dérivés. La concurrence émanant de rivaux plus petits, mais dynamiques, qui ont su augmenter leurs capacités sur un marché en croissance, restera puissante, a estimé Bruxelles,qui cite notamment le français Roquette, le britannique Tate & Lylen et l'italien Agrana.

Cerestar a été cédé à Cargill par le groupe Montedison en octobre dernier. Cerestar emplois 3000 personnes et a réalisé 1,7 milliard d'euros de chiffre d'affaires en 2000.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS