Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Santé

Carestia inaugure sa nouvelle unité de production de touches à sentir

, , ,

Publié le

La PME grassoise (Alpes-Maritimes) conforte sa place de leader européen (75 % de part de marché)  pour les produits destinés au marketing des plus grandes marques de parfum.

Carestia, une PME grassoise (Alpes-Maritimes) de 100 salariés; a investi quatre millions d’euros pour équiper l’unité de 4 000 mètres carrés où sont réalisés pour le compte des plus grands parfumeurs les touches à sentir, les packs échantillons et objets parfumés. "La PME est leader européen sur ce marché", précise même Marie-Hélène Marcelli, directrice  générale de Carestia.

Fondée en 1883 dans le pays grassois, cœur historique du parfum français, l’imprimerie des débuts est devenue le créateur du blotter (touche à sentir), cette nouvelle approche marketing qui permet au consommateur  de tester une fragrance. Les plus grandes maisons de parfums, majoritairement françaises, ont adopté cette démarche d’échantillon que l’on trouve dans les magazines sur les points de vente ou lors d’évènements.

500 millions de produits à l'année

En 2013, Carestia intègre le groupe Arcade Marketing devenu en 2014 Arcade Beauty lors de sa fusion avec le groupe Bioplan deux sociétés leaders de l’échantillon, basées à New York et Paris. Cette fusion donne des ailes à la PME grassoise qui investit dans sa nouvelle unité regroupant plusieurs ateliers jusqu’alors dispersés dans le pays grassois et employant une centaine d’employés.

L’unité conçoit pour le compte de plus grands parfumeurs puis fabrique 500 millions de produits à l’année : touches à sentir, packs échantillons /étuis, objets parfumés, PLV/gifts. Près de 35 % de son chiffre d’affaires (15 millions d’euros en 2015 dont le quart à l’export) porte sur les cartes échantillons ou étuis. Comportant une dose d’essai encartée dans un support de communication de bonne taille, ces cartes sont distribuées en points de vente. "Notre bureau de création se charge de transformer des idées en projets commerciaux, réalisables et diffusables", explique Marie-Hélène Marcelli. La nouvelle unité dispose d’un parc de machine d’impression de toute dernière génération en offset traditionnel et UV sur des presses 6 couleurs.

Il sera complété d’ici deux ans par des machines de découpe laser lui assurant de travailler sur des modèles innovants en forme ou en matériau comme des produits bois papier récemment conçus pour Eau Sauvage. Un laboratoire intégré procède au traitement spécifique des matières premières via chimistes et un nez qui travaillent en liaison  avec le laboratoire d’Arcade Beauty aux Etats-Unis. La PME vise les 20 millions de chiffre d’affaires grâce à l’apport des commerciaux du groupe Arcade Beauty à Paris et aux Etats Unis qui vont développer sa clientèle sur le marché américain.

Michel Bovas
?

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle