Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

Carambar & Co s’appuiera sur ses usines françaises pour relancer ses confiseries

Gaëlle Fleitour

Publié le

Pour se développer, le nouveau champion français des friandises, Carambar&Co, créé par le fonds Eurazeo, compte sur ses cinq usines hexagonales. Elles accueilleront prochainement les marques internationales rachetées à Mondelez.

Carambar & Co s’appuiera sur ses usines françaises pour relancer ses confiseries © CC

Carambar, Poulain, Krema… Depuis le 2 mai, ces marques françaises historiques de la confiserie et la chocolaterie sont repassées sous pavillon hexagonal, en étant rachetées par le fonds d’investissement Eurazeo au groupe américain Mondelez. Au total, ce sont douze marques représentant un chiffre d’affaires de 250 millions d’euros dont s’est emparé Eurazeo (à 68%, tandis que 32% du capital est détenu par un groupe de co-investisseurs incluant la direction) pour former un champion de la confiserie française, CPK, avec une filiale opérationnelle dénommée Carambar & Co. Objectif, atteindre d’ici cinq ans une croissance organique supérieure à 20% et une marge d’Ebitda d’environ 15%, en ligne avec le secteur.

Un grand projet de reconfiguration industrielle

Pour y parvenir, Eurazeo mise sur les cinq usines historiques de ses marques, dans lesquelles travaillent 792 personnes. A Marcq-en-Barœul, dans le Nord, est né en 1954 Carambar, dont 7 500 tonnes y sont toujours fabriquées chaque année, tout comme Michoko (La Pie qui chante). A Blois (Loir-et-Cher) sont réalisées les tablettes et poudres chocolatées de Poulain, tandis que le fameux rocher Suchard sort d’une usine de Strasbourg (Bas-Rhin). Dans l’Allier, Saint Genest est le fief de Malabar et Kréma. Dans le même département, les Pastilles Vichy, marque qui appartient à l’Etat mais dont Eurazeo a récupéré la licence, sont évidemment made in Vichy.

Le chocolat anglais Terry's rapatrié à Strasbourg

Leurs nouveaux propriétaires ont promis d’investir 35 millions d’euros pour entamer un grand projet de reconfiguration industrielle. Objectif, rapatrier aussi en France la production des cinq marques internationales de Carambar & Co, comme le chocolat Terry’s - très connu outre-Manche, et première source de revenu pour Carambar&Co : "Nous allons rapatrier à Strasbourg toutes les machines qui servaient à le produire", explique Pascale Infante, directrice Marketing, R&D, Qualité de Carambar & Co -  ou les poudres Banco, sur laquelle Eurazeo détient une licence pour le marché autrichien. Au détriment des produits appartenant toujours à Mondelez (comme les lapins au chocolat Milka, fabriqués à Strasbourg), qui devront trouver refuge dans d’autres sites.

Carambar, relancé avec de jeunes youtubeurs

De quoi maintenir voire favoriser les emplois industriels, assure-t-on chez Carambar&Co. Mais pour développer les volumes, il faut revigorer ces marques emblématiques auprès des jeunes générations, dans le cadre d’un projet dénommé « Cocorico ». La priorité a été donnée à l’icône Carambar, deuxième marque phare du groupe. Pas question de changer la recette historique du caramel dur qui colle aux dents ni de ses déclinaisons (aux fruits, au coca…), et encore moins d’abandonner ses fameuses blagues glissées dans l’emballage. Mais le fameux bonbon en forme de frite va faire son grand retour à la télévision à partir du 17 juin et sur les réseaux sociaux, grâce à des teasings réalisés avec de jeunes youtubeurs. CPK l’a promis : les investissements en marketing et en publicité seront triplés par rapport à ceux de Mondelez. Il espère ainsi augmenter sa part de marché dans la confiserie, actuellement de 17% derrière Haribo et devant Lutti.

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus