Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Car2go lance son offre de véhicules en auto-partage à Paris

Julie Thoin-Bousquié , , , ,

Publié le

400 Smart électriques doivent être déployées par le constructeur automobile allemand Daimler. D'ici la fin de l'année, leur nombre devrait doubler dans les rues de Paris.

Car2go lance son offre de véhicules en auto-partage à Paris
Car2go s'installe à Paris avec 400 Smart électriques.
© car2go

Et de trois. Après les deux Français Renault et PSA, c’est au tour de l’Allemand Daimler de présenter mardi 15 janvier son offre de véhicules en auto-partage à Paris, car2go. L’année dernière, Renault puis PSA avaient été les premiers à fournir une réponse au départ des Autolib’ du groupe Bolloré de la capitale française.

Pour les deux Français, la concurrence est de taille. Car2go fait partie des poids lourds du secteur, avec plus de 3,6 millions de clients

répartis dans 26 villes. Une position qui devrait sortir renforcée du rapprochement entre l’offre de Daimler et celle de BMW, Drivenow. "La fusion entre car2go et Drivenow devrait bientôt avoir lieu", a confirmé Olivier Reppert, CEO de car2go, ajoutant que l’offre de Daimler pourrait effectivement bénéficier "à l’avenir" de véhicules électriques développés par BMW.

Pas d’abonnement

Dans le détail, car2go propose 400 Smart électriques à la location dans Paris intra-muros. La ville est la quatrième dans l’offre de Daimler à bénéficier d’une flotte 100% électrique, après Amsterdam aux Pays-Bas, Stuttgart en Allemagne et Madrid en Espagne. L’offre devrait rapidement s’étoffer, puisque l’entreprise prévoit 400 véhicules supplémentaires au cours de l’année 2019.

Les tarifs parisiens s’échelonnent de 24 à 34 centimes d’euros la minute selon l’emplacement géographique (zone plus ou moins fréquentée), avec une moyenne de 29 centimes, selon Olivier Reppert. C’est moins que les tarifs pratiqués par Moovin’Paris et Free2Move, qui oscillent autour de 32 à 39 centimes la minute. Dans son offre, car2go ne prévoit pas de mettre en place un abonnement mensuel ou annuel.

Valoriser le branchement à une borne

L’autre différence avec les services Moovin’Paris et Free2Move de Renault et PSA, c’est que Daimler souhaite inciter les clients à brancher les véhicules à une borne de recharge une fois le déplacement effectué. Ces derniers seront ainsi crédités de 3 euros s’ils rechargent leur Smart lorsque celle-ci passe sous la barre des 60% de capacité. "Nous disposons d’équipes pour recharger, effectuer un service ou repositionner le véhicule si besoin", explique Olivier Reppert. "Mais nous ne trouvons pas cela très efficient. C’est pourquoi le client peut aider à recharger la voiture". Sur l'application car2go, les usagers verront apparaître les bornes de recharge à disposition dans les rues de Paris.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle