CAOUTCHOUCConfrontation producteurs-consommateurs

Partager

CAOUTCHOUC

Confrontation producteurs-consommateurs

Les négociations entre producteurs et consommateurs pour le renouvellement de l'accord international sur le caoutchouc (Inra) débuteront à la fin du mois à Genève. La tournure que prendront ces discussions influencera les cours du caoutchouc naturel, qui ont remonté depuis que, en novembre, le conseil de l'Inra a décidé de prolonger d'un an l'ancien accord, qui arrivait à expiration fin décembre 1993. Avec une production 1993 de 5575000tonnes, supérieure de 100000tonnes à la consommation, la remontée des cours reste fragile. la volonté des pays consommateurs d'aboutir à un nouvel accord, note Jean-Marc Seyman, directeur du département caoutchouc naturel de Safic Alcan.



L' AVIS DE L' ACHETEUR

Guy Delaval, président de Tabur Caoutchouc

Rester attentif à la remontée des cours

Le caoutchouc naturel ne représente que 10 à 12% de nos achats de matières premières. Il faut cependant être attentif aux répercussions possibles de la remontée des cours sur les prix des produits synthétiques, qui sont très sages. Les grands chimistes, pénalisés par cette situation, pourraient être tentés de profiter de cette nouvelle conjoncture.





USINE NOUVELLE - N°2447 -

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS