L'Usine Agro

Candia va se doter de quatre nouvelles lignes de conditionnement de lait à La Talaudière

, , , ,

Publié le

Par suite d’un contrat de long terme avec le groupe chinois Synutra, Candia va co-investir 26 millions dans son usine stéphanoise à La Talaudière (Loire). Et recruter une centaine de personnes entre 2016 et 2017.

Candia va se doter de quatre nouvelles lignes de conditionnement de lait à La Talaudière © D.R.

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Candia va co-investir 26 millions d’euros d’ici 2018 avec le groupe chinois Synutra et le fabricant de machines Tetra Pack dans quatre lignes de conditionnement de lait sur son site de La Talaudière, près de Saint-Etienne (Loire). Cet accroissement de capacité résulte de la signature d’un contrat de dix ans, renouvelable, avec Synutra pour la fourniture annuelle d’environ 450 millions de briques de lait de 20 cl qui seront commercialisées sur le marché chinois. "Ce contrat permettra de valoriser chaque année 60 millions de litres de lait des producteurs de la coopérative Sodiaal", précise Gianpaolo Chiratti, directeur général de Candia.

Les travaux commenceront en juillet 2016 par la construction d’un nouveau bâtiment sur le site stéphanois sur un terrain de 2 400 mètres carrés acquis cet été à Saint-Etienne Métropole. Candia va racheter par ailleurs 3 000 mètres carrés supplémentaires. Les nouvelles capacités de production seront opérationnelles début 2017. Les premières expéditions en Chine auront lieu au deuxième trimestre 2017.

Création d'une centaine d'emplois

Cette extension va entraîner le recrutement d’une centaine de salariés entre 2016 et 2017, dont 80 dans un premier temps. Une vingtaine d’autres pourraient être embauchés si l’entreprise gagne d’autres marchés. La nouvelle installation produira 24 000 emballages par heure. L’usine fonctionnera sept jours sur sept.

L’usine stéphanoise est la seule du groupe coopératif à transformer et conditionner du lait frais entier, demi-écrémé ou bio en briques ou bouteilles de 50 cl, 1 ou 2 litres. 4 millions d'euros ont déjà été investis en 2014 dans une nouvelle ligne de bouteilles UHT en Pet. Cette usine est aussi spécialisée dans la production de "nourrettes" de propylène de 7 cl à destination des maternités.

La mise en œuvre du contrat avec Synutra va augmenter sensiblement la collecte de lait de Sodiaal dans les départements de la Loire, de la Haute-Loire et du Rhône. Celle-ci devrait être portée à 130 millions de litres d’ici deux ans, au lieu de 90 millions de litres aujourd’hui.

Une distribution diversifiée pour Synutra

Avec ce contrat conclu avec Candia, Synutra, spécialiste de la fabrication et de la distribution de produits laitiers infantiles en poudre en chine, confirme sa volonté de se diversifier dans la distribution de produits laitiers liquides sous ses propres marques en Chine. Afin de sécuriser son approvisionnement en lait infantile de qualité, le groupe chinois investit par ailleurs 200 millions à Carhaix (Finistère) dans des tours de séchage d’une capacité de 150 millions de litres pour produire de la poudre de lait infantile.

Vincent Charbonnier

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte