Canat, l'Aveyronnais qui veut racheter Lejaby

Peu connue du grand public, la PME basée à Millau, estime avoir toutes ses chances pour reprendre le fabricant de lingerie placée en liquidation judiciaire. Canat veut développer des synergies avec Lejaby pour être plus fort ensemble dans les achats et la distribution.

Partager
Canat, l'Aveyronnais qui veut racheter Lejaby

Racheter un fabricant 4 fois plus gros ne lui fait pas peur ! Spécialisé dans la lingerie de nuit (pyjamas, robes de chambre…) Canat, fait partie des quatre prétendants en lice pour la reprise de Lejaby. Malgré sa petite taille, cette PME aveyronnaise, de 95 salariés et 11 millions d'euros de chiffre d'affaires, estime avoir toutes ses chances pour être choisie par le tribunal de commerce le 17 janvier.

"Dans un marché qui se contracte, il faut être de plus en plus gros pour peser sur les achats, mais aussi sur les distributeurs", insiste Lazare Sellam, qui racheté l'entreprise basée à Millau (Aveyron) en avril 2011. Selon lui, le rachat de Lejaby pourrait profiter à Canat mais aussi à la célèbre marque de lingerie féminine. "Nous avons identifié de nombreuses synergies possibles, car nous nous adressons aux mêmes circuits de distribution, principalement les détaillants spécialisés et les grands magasins", ajoute le PDG.

160 salariés conservés sur 450

A l'image d'une des autres propositions de reprise, son projet prévoit lui aussi de garder une partie de la production en France. "C'est très important de conserver le savoir-faire en interne, tant pour la qualité que pour l'image de la marque", affirme-t-il, mais si l'essentiel des collections serait sous-traitée. Lazare Sellam prévoit de reprendre 160 salariés au total, sur les 450 que compte encore Lejaby aujourd'hui, dont 53 à l'usine d'Yssingeaux et 107 au siège de Rillieux-la-Pape, près de Lyon.

Quant au volet financier et aux investissements nécessaires à la relance, Lazare Sellam reste discret. "J'ai la somme qu'il fait pour mon projet", assure-t-il sans plus de détails. La reprise ne se ferait pas en tout cas sans revoir le position marketing et commercial de la marque.

Selon le PDG de Canat, "l'image de Lejaby est devenue floue ces dernières années, à force de trop vouloir se chercher". "Il faut revenir aux fondamentaux de qualité pour retrouver la cible traditionnelle", estime-t-il. Mécaniquement, le chiffre d'affaires devrait s'en ressentir. 25 à 28 millions d'euros pourraient être attendus en année pleine, contre 45 millions sur l'exercice 2011.

Verdict du tribunal de commerce attendu le 17 janvier.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Machines textiles et machine pour l’habillement

Tunnel de séchage TUN-3000

BRAUMAT

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

CANAT

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Spécialiste Equipements Sous Pression Nucléaires en Service (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 22/11/2022 - CDI - Valence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

62 - Boulogne-sur-Mer

Démolition de bâtiments et de hangars à Capécure - Port de Commerce

DATE DE REPONSE 26/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS