Quotidien des Usines

Canal Seine-Nord : Vinci et Bouygues seraient de la partie

, ,

Publié le

Canal Seine-Nord : Vinci et Bouygues seraient de la partie

De toute évidence, les acteurs publics et privés n'en sont plus à se demander si le canal à grand gabarit Seine-Nord, qui doit relier l'axe Nord-Amsterdam-Paris en 2015, aboutira. Ils en sont persuadés ! Après le lancement officiel, le 15 janvier, de l'enquête publique, ils ont commencé à s'organiser en vue du futur appel à candidature pour le partenariat public-privé. « Les groupes Vinci et Bouygues constituent chacun des groupements pour répondre aux futurs appels d'offres », souligne le directeur général de Voies Navigables de France, François Gauthey. La région Nord-Pas-de-Calais, elle, a annoncé en décembre qu'elle y participerait financièrement sans préciser la somme qu'elle était prête à lui allouer.

Pour toutes les régions riveraines du canal, l'enjeu est de taille. Il s'agit non seulement d'investir dans le canal mais aussi dans les plates-formes logistiques prévues par le projet le long de son parcours afin d'attirer des industriels ou des logisticiens à la recherche de bases opérationnelles. Au nombre de quatre, ces centres d'activité logistiques seront situés près des villes de Marquion (Pas-de-calais), Péronne (Somme), Nesle (Somme) et Noyon (Oise).

Christine Leroy
 

A lire aussi dans l'Usine Nouvelle N°3037
du jeudi 11 au mercredi 17 janvier 2007
« De l'Oise à l'Escaut, le canal prodigue »

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte