Calvin Klein et Tommy Hilfiger créent un géant de la mode

Le groupe américain de prêt à porter Tommy Hilfiger vient d’être racheté par son concurrent Philips-Van Heusen (PVH), qui possède les marques Calvin Klein et Timberland notamment.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Calvin Klein et Tommy Hilfiger créent un géant de la mode

Ils forment désormais à eux deux un poids lourd du textile de 4,8 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

Coup d’envoi de la réouverture du marché des fusions-acquisitions ! La société américaine Philips-Van Heusen (PVH), maison-mère de Calvin Klein, s’est offerte le 15 mars la griffe Tommy Hilfiger auprès du fonds Apax Partners. Une opération payée au prix fort : 3 milliards de dollars (environ 2,2 milliards d'euros), soit le double du montant auquel Apax l'avait acquise fin 2005, donnant ainsi naissance à un nouveau géant de la mode de 4,8 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

Le groupe PVH (2,5 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2010) comptait déjà dans son escarcelle, en propre ou en franchise, Calvin Klein, rachetée en 2002, mais aussi des marques comme DKNY et Timberland. Cette acquisition va en faire « l'un des groupes les plus grands et les plus rentables » du secteur de la mode, selon le groupe américain.

PVH veut profiter du vaste réseau de distribution internationale de Hilfiger pour étendre dans le monde entier certaines de ses marques peu connues en dehors des Etats-Unis. Il espère également réaliser d'importantes économies, et prévoit un effet positif « immédiat » sur ses résultats financiers, hors frais d'intégration.

Tommy Hilfiger a été fondée en 1984 par le designer new-yorkais éponyme. En un quart de siècle, la marque au positionnement haut de gamme s’est imposée comme un symbole du « sportswear chic » (polos colorés, pulls en laine, accessoires siglés...). Mais après avoir atteint un pic au début des années 2000, avec un chiffre d'affaires frôlant les deux milliards de dollars, la marque a subi un revers de fortune. Face à un déclin brutal de ses ventes, elle est vendue fin 2005 à Apax. Depuis, le fonds britannique a redressé les comptes, en signant notamment un accord de distribution exclusif aux Etats-Unis avec les grands magasins Macy's, et en étoffant les canaux de diffusion à l'étranger. Hilfiger devrait enregistrer 2,25 milliards de dollars de ventes sur l'exercice qui s'achève à la fin du mois, et compte désormais plus de 1 000 magasins.

Cette cession représente aussi la plus importante transaction négociée par Apax depuis le printemps 2007, et confirme le dégel du marché des fusions-acquisitions, qui avait été quasi-complètement paralysé par la crise du crédit de 2007 à 2009.


0 Commentaire

Calvin Klein et Tommy Hilfiger créent un géant de la mode

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS