Calme plat sur les Bourses avant la Fed

par Patrick Vignal
Partager
Calme plat sur les Bourses avant la Fed
Les principales Bourses européennes varient à peine mercredi à mi-séance et Wall Street devrait ouvrir sans grand changement, les investisseurs optant pour la prudence à l'approche des décisions de politique monétaire de la Réserve fédérale (Fed). À Paris, l'indice CAC 40 avance de 0,07% vers 10h53 GMT. À Francfort, le Dax abandonne 0,11% et à Londres, le FTSE est inchangé. /Photo d'archives/REUTERS/Ralph Orlowski

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes varient à peine mercredi à mi-séance et Wall Street devrait ouvrir sans grand changement, les investisseurs optant pour la prudence à l'approche des décisions de politique monétaire de la Réserve fédérale (Fed).

À Paris, l'indice CAC 40 avance de 0,07% à 5.240,87 vers 10h53 GMT. À Francfort, le Dax abandonne 0,11% et à Londres, le FTSE est inchangé.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro cède 0,16%, le FTSEurofirst 300 est stable et le Stoxx 600 0,06%.

Les futures sur les indices de la Bourse de New York signalent une ouverture autour de l'équilibre.

Au terme de deux jours de réunion de son comité de politique monétaire (FOMC), la Fed publiera son traditionnel communiqué à 18h00 GMT. La présidente Janet Yellen tiendra une conférence de presse une trentaine de minutes plus tard.

La banque centrale américaine a préparé les esprits des investisseurs depuis plusieurs semaines. Si une hausse de taux semble exclue, le marché s'attend à ce que la Fed annonce qu'elle commencera à réduire son énorme bilan. Les investisseurs seront également à l'affût de tout indice les renseignant sur la probabilité d'une nouvelle hausse de taux avant la fin de l'année

Le FOMC publiera également ses nouvelles prévisions économiques pour cette année et les deux suivantes, qui pourraient prendre en compte l'impact des récents ouragans qui ont frappé les Etats-Unis, préviennent les stratèges de Mirabaud Securities.

"Il faudra que Janet Yellen tente de clarifier sa propre situation puisqu'elle tiendra logiquement l'avant-dernière conférence de presse de son mandat en cours à la tête de la Fed" qui se termine le 3 février, ajoutent-ils.

THYSSENKRUPP ET TATA STEEL S'ALLIENT

Aux valeurs, le titre Alten accuse le plus net repli du SBF 120 (-7,39%) après l'annonce par la société de conseil en ingénierie d'un effritement de sa marge opérationnelle au premier semestre.

Suez Environnement vient juste derrière (-4,73%) après une dégradation de son conseil par Credit Suisse, qui passe à "sous-performer" contre "neutre" sur le spécialiste de la gestion de l'eau et des déchets.

A l'inverse, Soitec s'envole de 7,45% après l'annonce par le fabricant de matériaux semi-conducteurs d'un accord avec GlobalFoundries sur la technologie de plaques de silicium sur isolant (FD-SOI).

Ailleurs en Europe, Thyssenkrupp prend 3,62%, la plus forte hausse du Dax, après l'annonce d'une fusion de ses opérations en Europe avec celles de l'indien Tata Steel.

La plus forte hausse du Stoxx 600 est pour le Britannique Kingfisher qui grimpe de 6,65% après avoir annoncé un bénéfice semestriel meilleur que prévu.

LE STERLING DÉCOLLE APRÈS UN BON INDICATEUR

Sur le marché des changes, la livre sterling a flambé face au billet vert pour toucher 1,36 dollar (+0,7%) après l'annonce d'un rebond inattendu des ventes au détail au Royaume-Uni au mois d'août, ce qui renforce le scénario d'un relèvement des taux de la Banque d'Angleterre (BoE) en novembre.

Le bond du sterling, qui s'est apaisé pour ne gagner plus que 0,2% vers la mi-séance, a brièvement entraîné dans le rouge le FTSE en pénalisant les nombreuses valeurs exportatrices qui en font partie.

Le dollar recule légèrement face à un panier de devises de référence dont l'euro, qui se traite autour de 1,20 dollar .

Sur le front du pétrole, les cours du brut progressent d'environ 1%, soutenus par des déclarations du ministre irakien du pétrole qui a indiqué que les pays producteurs de l'Opep ainsi que certains pays non membres du cartel réfléchissaient à étendre leur accord de réduction de la production mondiale.

Une réunion est prévue vendredi entre l'Opep et les pays extérieurs à l'organisation au sujet de cet accord.

(édité par Blandine Hénault)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS