Calme en vue à Wall Street avant une salve de statistiques

PARIS (Reuters) - Wall Street est attendue sans grand changement mercredi à l'ouverture avant une série d'indicateurs américains tandis que les principales Bourses européennes reculent légèrement à mi-séance, à l'exception du CAC 40, qui évolue à l'équilibre, les investisseurs reprenant leur souffle au lendemain d'une séance marquée par la diminution des craintes sur la transition à la Maison blanche et les espoirs de vaccins.
Calme en vue à Wall Street avant une salve de statistiques
Wall Street est attendue sans grand changement mercredi à l'ouverture avant une série d'indicateurs américains tandis que les principales Bourses européennes reculent légèrement à mi-séance, à l'exception du CAC 40, qui prend 0,02%. À Francfort, le Dax cède 0,19% et à Londres, le FTSE est en recul de 0,62%. /Photo prise le 24 novembre 2020/REUTERS

A la veille de la fermeture des marchés américains pour la fête de Thanksgiving, les futures de Wall Street signalent une baisse de 0,15% pour le Dow Jones, qui a franchi mardi le cap des 30.000 points pour la première fois de son histoire, une ouverture proche de l'équilibre pour le Standard & Poor's 500 et une hausse de 0,3% pour le Nasdaq qui enchaînerait une troisième séance dans le vert.

La séance américaine sera animée par une série d'indicateurs économiques, avec entre autres la deuxième estimation du produit intérieur brut (PIB) du troisième trimestre et les inscriptions hebdomadaires au chômage à 13h30 GMT et les chiffres mensuels des revenus et dépenses des ménages à 15h00 GMT.

À Paris, le CAC 40 prend 0,02% à 5.559,42 vers 12h14 GMT. À Francfort, le Dax cède 0,19% et à Londres, le FTSE est en recul de 0,62%.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 abandonne 0,19%, l'EuroStoxx 50 de la zone euro laisse 0,11% et le Stoxx 600 perd 0,2%.

Les actions européennes cèdent du terrain après une ouverture dans le vert, l'optimisme suscité par une multiplication de bonnes nouvelles, qui ont porté le Dow Jones et l'indice mondial MSCI à des records, laissant place à des prises de profits. Les marchés mondiaux ont salué mardi une transition apaisée à la Maison blanche entre Donald Trump et Joe Biden, qui a promis de rompre avec l'unilatéralisme du président sortant, et la perspective d'avoir prochainement disponibles des vaccins contre le coronavirus.

Plusieurs pays européens prévoit d'assouplir leurs restrictions sanitaires à l'approche des fêtes de fin d'année. En France, Emmanuel Macron a annoncé un allègement en trois étapes des mesures de confinement avec la réouverture des commerces dès samedi et un début de la campagne de vaccination envisageable à partir de fin décembre.

Selon une série d'enquêtes de Reuters, les Bourses mondiales devraient continuer de monter pendant au moins six mois grâce aux politiques des banques centrales et au déploiement de vaccins, le S&P-500 devant gagner autour de 9% d'ici la fin 2021 pour atteindre 3.900 points et le Stoxx 600 est attendu à 430 points fin 2021, soit une hausse de 10% par rapport à ses niveaux actuels.

VALEURS EN EUROPE

Si les séances précédentes ont été marquées par le rebond des valeurs cycliques, ce sont les défensives qui affichent les meilleures performances ce mercredi matin: l'indice Stoxx des télécoms gagne 0,73% et celui des services aux collectivités ("utilities") 0,67%.

A la baisse, le compartiment automobile abandonne 1,45% après avoir pris près de 27% depuis le début du mois et celui des banques perd 1,2% après une ouverture en nette hausse en réaction à un article du Financial Times évoquant une possible reprise des dividendes début 2021.

Dans l'actualité des résultats, Plastic Omnium prend 6,22% après avoir revu ses prévisions à la hausse et Elior perd 3,46% après avoir publié un chiffre d'affaires annuel amputé d'un milliard d'euros par la crise sanitaire.

Accor perd 2,83%, le groupe hôtelier anticipant une perte nette supérieure à un milliard d'euros en 2020 et un recul de son chiffre d'affaires de plus de 70%.

CHANGES/TAUX

L'"indice dollar" est inchangé face à un panier de devises internationales avant plusieurs indicateurs américains et l'euro évolue autour de 1,188 dollar (-0,06%).,

Les rendements des emprunts d'Etat de référence sont en léger repli: celui du Bund allemand à dix ans cède un point de base, à -0,575%. Sur le marché américain, le papier à 10 ans perd également un point, à 0,8734%.

PÉTROLE

Le marché pétrolier est en hausse pour la quatrième séance d'affilée, l'optimisme sur la demande l'emportant largement sur l'annonce par l'American Petroleum Institute (API) d'une hausse plus importante que prévu des stocks de brut aux Etats-Unis.

Le Brent gagne 0,77% à 48,23 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) 0,67% à 45,21 dollars.

Tous deux évoluent au plus haut depuis début mars après une hausse d'environ 9% depuis jeudi dernier.

(Laetitia Volga, édité par Blandine Hénault)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

01 - BOURG HABITAT

Missions de diagnostics de performance énergétique

DATE DE REPONSE 21/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS