Economie

Cadum bientôt adopté par L'Oréal

, , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Le bébé Cadum devrait bientôt changer de parents. Et entrer dans la grande famille L'Oréal. Rachetée en 2003 à Colgate-Palmolive par le fonds Milestone, la marque de produits d'hygiène pour enfants serait ainsi valorisée à 200 millions d'euros, pour un chiffre d'affaires inférieur à 60 millions. Cet intérêt de L'Oréal soulève des questions. Pourquoi le géant mondial voudrait-il racheter une petite marque franco-française sans usine, un concurrent direct de ses propres griffes, Dop et Mixa, alors qu'il porte actuellement tous ses efforts de développement dans les pays émergents ? Seule certitude : l'opération permettrait de couper l'herbe sous le pied d'Unilever, qui lui a déjà ravi récemment de grosses cibles, comme le russe Kalina ou Alberto Curver aux États-Unis.
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte